C’est le pied (dans les couloirs) pour les Boks !

  • C’est le pied (dans les couloirs) pour les Boks à l'image d'Arendse, l'ailier des Springboks !
    C’est le pied (dans les couloirs) pour les Boks à l'image d'Arendse, l'ailier des Springboks ! Icon Sport - Icon Sport
Publié le

À force de voir la France dominer défensivement, les adversaires s’adaptent.

C’est ce qu’ont fait les Springboks samedi soir. Les joueurs de Jacques Nienaber ont usé du jeu au pied dans les couloirs pour éviter les montées défensives en inversées. Et ils l’ont fait dès le début de la rencontre sur Yoram Moefana, un ballon récupéré mais non maîtrisé par Cheslin Kolbe (6e). Puis sur Damian Penaud où ce dernier a repris in extremis Arendse (8e). C’est d’ailleurs sur ce même type de situation que les Bleus ont perdu leur capitaine Antoine Dupont. Sur jeu au pied de Faf De Klerk, encore en direction de Cheslin Kolbe dans le couloir des quinze mètres, le demi de mêlée français a provoqué la chute en l’air et sur la tête de son ex-partenaire toulousain. "Ils ont très bien lu les situations, a reconnu le sélectionneur Fabien Galthié. Il y a eu peu de franchissements de leur part sur le rideau latéral. Mais dans un jeu de transition de dépossession qu’ils nous ont imposé, ils nous ont posé des problèmes sur les extérieurs, notamment après la deuxième passe. Il aurait fallu qu’on mette un peu plus de pression sur cette deuxième passe mais ça faisait beaucoup de choses à contrôler. Surtout qu’il s’est passé beaucoup de choses durant ce match." Et Galthié de conclure : "Mais quand nous avons traversé ces temps faibles, j’ai senti mon équipe capable de se remobiliser. Les garçons ont su répondre au jeu de transition proposé par les Boks". À l’image de Sekou Macalou, reconverti à l’aile, mais impérial sur sa défense aérienne.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Midi-Olympique
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?