Enfin la grande heure pour Maxime Lucu ?

  • Maxime Lucu vise une place de titulaire pour débuter le dernier test des Bleus face au Japon.
    Maxime Lucu vise une place de titulaire pour débuter le dernier test des Bleus face au Japon. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Le demi de mêlée devrait débuter à la mêlée face aux Japonais. Contre l’Afrique du Sud, il a parfaitement tenu la baraque pendant 27 minutes.

Il y a un an tout juste, il faisait ses grands débuts en équipe de France contre la Géorgie à Bordeaux. 21 minutes en fin de rencontre. Maxime Lucu n’a plus quitté le groupe depuis, avec un statut ambigu : doublure du titulaire intouchable par excellence : Antoine Dupont. C’est forcément la promesse d’une carrière en pointillé. Le joueur de l’UBB compte dix sélections, dont seulement deux comme titulaire, c’était au Japon l’été dernier en l’absence du "taulier" du poste, élu meilleur joueur du monde en 2021 et qui plus est capitaine de l’équipe de France.

Jamais à ce jour, Fabien Galthié n’a fait débuter Lucu en présence d’Antoine Dupont. On a parfois qualifié Maxime Lucu de doublure idéale par son style d’abord, "gestionnaire" par opposition à Dupont coutumier des exploits individuels. Par sa personnalité aussi. Lui-même a déjà reconnu qu’il avait été trop timide lors de ses premières apparitions en stage avec l’équipe de France. Mentalement il s’y sentait presque illégitime, plutôt comme un invité chanceux, lui qui a débuté en Pro D2 à Biarritz et qui n’a jamais connu de sélections dans les catégories de jeunes. D’où cette idée qu’il avait le profil du remplaçant idéal, content d’être là et quelque part non destiné à prendre les rênes en cas d’absence de Dupont. Des jugements forcément hâtifs et restrictifs qu’il se fera tout pour contredire.

Samedi à Marseille, Lucu a eu 27 minutes pour montrer ce qu’il savait faire face aux Springboks, Dupont a été expulsé à la 48e, mais il a fallu attendre la 53e pour voir le Bordelais faire son entrée à la place de Grégory Aldritt, ce qui signifie que la France n’a quasiment pas eu le ballon pendant ce laps de temps. Mais Maxime Lucu a eu le temps d’être à la baguette de ce XV de France qui a totalement renversé la partie justement dans les vingt dernières minutes.

Buteur potentiel

Il fut très propre et très solide dans sa gestion des séquences offensives et l’on a noté un plaquage décisif sur Arendse à quelques mètres de la ligne.

En l’absence de Dupont suspendu tout porte à croire que Fabien Galthié va titulariser Maxime Lucu pour affronter le Japon à Toulouse. Ce sera son premier maillot "numéro 9" à domicile avec, il ne faut jamais l’oublier, deux atouts face à d’éventuels concurrents : il est un buteur confirmé, ça peut servir (si Ramos était empêché). En ces temps de blessures et de commotions en touts genres, ce n’est pas rien. On rappelle aussi une statistique en dix apparitions en bleu, il n’a jamais perdu.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Jérôme Prévôt
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?