Cinq abonnés invités à vivre une immersion à Midi Olympique

  • Ce lundi, cinq abonnés tirés au sort ont participé à notre conférence de rédaction.
    Ce lundi, cinq abonnés tirés au sort ont participé à notre conférence de rédaction. Aurélien Delandhuy
Publié le , mis à jour

Ce lundi, cinq abonnés tirés au sort ont participé à notre conférence de rédaction. Récit d’une matinée riche en échanges autour de deux passions communes : le rugby et le « Midol ».

C’est une première dans l’histoire de notre journal : ce lundi sur le coup des 9 heures, nous accueillons cinq fidèles abonnés dans nos murs, à Toulouse. Tous avaient été tirés au sort pour prendre part à la traditionnelle conférence de rédaction du lundi, qui dessine les contours des prochains journaux (le « Vert » de ce 18/11 et le « Rouge » de lundi prochain 21/11) mais aussi les contenus numériques de la semaine qui débutaient alors.
Après un round de présentations autour d’un café et de quelques viennoiseries, tous ont pris place autour de la grande table de conférence, vite rejoints par les membres de la rédaction de Midi Olympique et Rugbyrama. Au programme : débriefing du week-end et du journal du jour (14/11) forcément marqué par le formidable succès des Bleus face aux Springboks, deux jours plus tôt à Marseille. Puis une projection vers l’ultime rencontre de ces tests-matchs d’automne, face au Japon. Quelle actualité doit faire la Une du journal ?

Ce lundi, cinq abonnés tirés au sort ont participé à notre conférence de rédaction.
Ce lundi, cinq abonnés tirés au sort ont participé à notre conférence de rédaction. Aurélien Delandhuy

Le débat s’anime entre le sujet Ollivon, de retour aux affaires du capitanat pour pallier l’absence (suspension) d’Antoine Dupont sur les terres toulousaines, là où brille actuellement de mille feux le demi de mêlée et chouchou des supporters stadistes. Autres propositions : un grand entretien accordé à William Servat, ou les axes de transfiguration du rugby français « du Japon au Japon », de l’Arena au Stadium, de 2017 qui avait coûté la place à Guy Novès à 2022 et cette série de 12 victoires consécutives. Tous les sujets ont finalement trouvé leur place mais c’est Ollivon, finalement, qui aura les honneurs de l’ouverture. Un choix validé par nos abonnés, premiers conseils et membres actifs de la réunion, plus que simples observateurs.

Ce lundi, cinq abonnés tirés au sort ont participé à notre conférence de rédaction.
Ce lundi, cinq abonnés tirés au sort ont participé à notre conférence de rédaction. Aurélien Delandhuy

Tous profitent également de ce moment pour faire part de leurs habitudes et leurs souhaits de lecture : l’importance de l’amateur pour certains, le lien avec le premier club et le premier territoire. Comme Boris, originaire de Poitiers, installé à Toulouse et qui garde plaisir à suivre dans nos colonnes les tribulations de « son » Stade poitevin (Fédérale 2). D’autres, comme Pierre-Marie ou Jean-Yves, concèdent ouvrir parfois le journal « par la fin » et la séquence Cris, riche en transferts.
La réunion terminée, ils ont pu profiter d’une visite des locaux et des imprimeries, avant un dernier moment d’échanges avec les journalistes de la rédaction. « Comme je l’ai dit en partant, je vais lire d’un autre œil le Midol et attendre un peu plus sa sortie les lundi et vendredi. Au-delà d’une rencontre, ce moment a été une belle aventure avec une chouette complicité entre les journalistes, peu importent les générations, les statuts et les clubs de cœur. Ils ont été très abordables pour une première. » À refaire.

* Pour s’abonner, rendez-vous sur midi-olympique.fr

Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?