Pro D2 - Les Montois doivent passer la vitesse supérieure

  • Après avoir laissé échapper une victoire à Aix, les Montois affrontent Nevers, un match charnière pour rester dans la course à la qualification.
    Après avoir laissé échapper une victoire à Aix, les Montois affrontent Nevers, un match charnière pour rester dans la course à la qualification. Photo S. B. - Stéphanie Biscaye
Publié le

Ce remake de la demi-finale de la saison passée sera un face-à-face entre deux équipes qui peinent à retrouver leur véritable niveau.

Ce soir, le dixième accueille le douzième. Pas de quoi s’enthousiasmer à priori pour cette affiche. Pourtant, ce sont deux ambitieux qui vont s’affronter sur la pelouse des frères Boniface. Deux ambitieux qui peinent encore à retrouver le niveau qui les a vus se défier au printemps dernier en demi-finale, mais qui n’ont pas dit leur dernier mot. Car à l’exclusion d’Oyonnax qui écrase la compétition, aucun des prétendants aux phases finales n’a encore pris d’option décisive dans cette compétition de Pro D2. Prétendants, Montois et Neversois le sont sans aucun doute, habitués depuis plusieurs saisons à jouer les premiers rôles. Mais les Landais comme les Nivernais peinent encore à trouver leur rythme de croisière. En attestent leurs résultats en dents de scie. C’est dans la régularité des performances que réside la capacité à se positionner durablement dans le haut du tableau et pour les hommes de Patrick Milhet comme pour ceux de Xavier Péméja, cela reste un objectif à atteindre.

Julien Tastet, en charge des avants montois, est bien conscient du problème : "Le constat actuel est assez clair. Nos prestations sont faites de hauts et de bas. Cela a encore été le cas à Aix, où nous faisons une bonne seconde période après une première mi-temps très décevante, mais c’est aussi le cas sur nos séries, où nous passons à côté de certains matchs, comme à Massy, alors que d’autres sont bien plus aboutis. Nous sommes souvent dans la réaction, attendant d’être bousculés pour retrouver plus d’agressivité, d’application, de maîtrise. C’est un problème que nous identifions aussi dans notre préparation, qui est à l’image de nos matchs. Il va falloir au plus vite retrouver de la constance dans nos performances."

Une éclaircie dans la grisaille

Après avoir laissé échapper à Aix une victoire qu’ils avaient entre les mains, et avant un déplacement à Vannes qui ne sera pas une partie de plaisir, les Montois n’ont pas d’autre choix que de franchir l’obstacle neversois ce soir s’ils veulent rester dans la course. L’adversaire, un peu dans la même situation que les Landais, n’en sera que plus difficile à manœuvrer : "L’Uson n’est clairement pas à sa place actuellement, rappelle Julein Tastet. C’est une équipe très propre sur les bases, qui possède un alignement performant et des atouts offensifs indéniables. Avec les conditions atmosphériques annoncées, il va falloir être très déterminés, et faire preuve d’une grande précision sur les fondamentaux."

Voilà donc, plus qu’il n’y paraît, un match charnière dans la saison montoise. Car sous un ciel chargé toute la semaine de lourds nuages noirs, une éclaircie se profile tout de même. L’infirmerie, remplie jusqu’à la gueule depuis de nombreuses semaines, se vide enfin. De quoi espérer en des lendemains meilleurs. Mais pour cela, il faut l’emporter ce soir.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Pierre BAYLET
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?