Top 14 - L’Usap a des promesses à tenir

  • Brad Shields va faire sa première apparition sous ses nouvelles couleurs.
    Brad Shields va faire sa première apparition sous ses nouvelles couleurs. Photo Icon Sport - Focus Images / Icon Sport
Publié le

Les Catalans sont conscients du défi qui les attend avec la venue de l’UBB à Aimé-Giral. leurs progrès d’octobre, collectifs comme individuels, doivent être bonifiés.

Pour son retour à la compétition, l’Usap va goûter au Bordeaux nouveau samedi. La perspective de défier une UBB à la relance après l’éviction de son manager n’émeut ni ne soucie David Marty : "Je ne sais pas ce qu’il s’est passé chez eux pendant la trêve, c’est leur histoire. Ce qui est sûr, c’est qu’ils vont avoir à cœur de réagir mais il ne faut pas que ça ait une incidence sur la façon dont l’on prépare les choses." Et l’entraîneur en chef de relativiser ce contexte particulier, dans un sourire : "Nous, on y est habitués : ça fait deux ans que nous sommes dans le dur. être au pied du mur, on connaît."

Avant-dernier du Top 14 avec un point d’avance sur la lanterne rouge, Perpignan coexiste en permanence avec cette pression, encore plus prégnante sur les échéances à domicile. Déjà défaite à deux reprises à Aimé-Giral en cinq réceptions, la formation sang et or tentera de reprendre la progression amorcée à Bayonne (24-20) et contre Lyon (28-21), en octobre : "Avant cette reprise, qui nous place un peu dans l’inconnu, la dynamique n’était pas trop mal. Même au Racing, on est à 20 partout à l’heure de jeu (44-20 au coup de sifflet final). Il y a des motifs d’encouragement. J’espère que l’on va attaquer ce bloc comme on a terminé le précédent."

Shields en finisseur ?

Après deux mois à se chercher des repères et une dynamique (10,5 points de moyenne jusqu’à la 7e journée), l’attaque catalane a enfin trouvé du liant et de la maîtrise pour enchaîner trois rencontres à vingt points ou plus. Comme la saison dernière, Mathieu Acebes et ses partenaires montent en puissance à l’approche de l’hiver : "Le jeu vient avec la confiance, avant tout, rappelle David Marty. On a aussi eu un peu plus de munitions sur la conquête. Mais vous savez, même si l’on a toujours eu l’envie de jouer, l’alternance est fondamentale dans ce championnat."

Outre le rendement à la hausse du pack sur les phases statiques, les lignes arrière affichent, elles aussi, un visage plus conquérant et précis : Tristan Tedder, qu’il soit en 10 ou en 15, enchaîne les prestations deux ou trois étoiles, Jake McIntyre et Boris Goutard sont sur une pente ascendante et George Tilsley a retrouvé ses jambes de 20 ans. Autant de progressions ou de regain à confirmer, dès ce samedi, pour prendre le meilleur sur les ambitieux Girondins : "On a beaucoup travaillé sur la question de la constance pour être plus réguliers sur la durée d’un match, évoque l’ancien centre. On sait que ça nous a coûté."

Dans cette entreprise, l’Usap va pouvoir compter sur ses renforts venus d’outre-Manche. Le flanker international anglais Brad Shields, notamment, devrait être un des huit finisseurs retenus face à l’UBB. Son impact physique et son vécu seront deux atouts de poids. En attendant que son compatriote Alistair Crossdale, retenu dans le groupe élargi, apporte sa vitesse. David Marty sourit : "Ils sont comme des Anglais qui n’ont pas joué depuis trois mois." Eux aussi auront des promesses à tenir.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?