Brive veut lancer sa «deuxième saison» face à la Section paloise

  • Brive veut lancer sa «deuxième saison» face à la Section paloise
    Brive veut lancer sa «deuxième saison» face à la Section paloise Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Partis en stage à Soustons après une semaine de vacances, les Brivistes en ont profité pour préparer au mieux le déplacement à Pau. C’est désormais une «deuxième saison» qui commence pour les Corréziens.

Après un premier bloc interminable et éprouvant de dix rencontres, Brive pointe à la dernière place de ce Top 14… C’est pourquoi la semaine de vacances a fait le plus grand bien aux Corréziens, fatigués aussi bien physiquement que mentalement. «Nous avions le besoin de nous régénérer et de reposer les organismes», explique Esteban Abadie. Avant de se projeter vers la suite de la suite avec un objectif : maintenir le CAB en Top 14. «Nous avons la volonté d’aborder comme une deuxième saison, de basculer sur du positif, reprend le troisième ligne. Peu importe l’adversaire, que ce soit contre Pau ou Bordeaux-Bègles, ça ne change rien, il faudra engranger plusieurs victoires pour sortir de la zone rouge…»

Un stage à Soustons comme ressort

Pour mener à bien leur mission, les Brivistes ont fait le choix de partir en stage à Soustons (Landes) dès la reprise de l’entraînement. Un stage positif selon les dires de l’entraîneur en chef du CAB, Arnaud Mela : «Un stage nous permet d’avoir des soirées, de passer des moments ensemble, d’échanger. C’était très intéressant. Mais ça nous a permis aussi de clarifier le plan de jeu et d’avoir des certitudes sur toutes les zones du terrain ce que nous n’avions pas tout à fait. Là, nous avions le temps, nous n’étions pas pressés par les datas, les GPS, etc. et nous avons passé plus de temps sur le pré…» Rapidement rejoint par Esteban Abadie : «Partir en stage permet de changer de notre quotidien. C’était surtout axé sur le rugby, de rebasculer le plus vite possible sur le déplacement à Pau, de retrouver notre système de jeu. Le cadre, à Soustons, est très bien. C’est l’endroit idéal pour nous. Reste maintenant à valider le travail sur la pelouse du Hameau, face à un concurrent direct pour le maintien et enfin renouer avec le succès qui fuit les Corréziens depuis le 1er octobre…

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Romain LAFON
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?