Top 14 - L'opinion du Midol : Dan Robson et Jack Maddocks écœurent Brive

  • Jack Maddocks et Dan Robson, deux internationaux qui n’étaient pas sur la feuille de match face à Paris, ont tenu la baraque
    Jack Maddocks et Dan Robson, deux internationaux qui n’étaient pas sur la feuille de match face à Paris, ont tenu la baraque Icon Sport - Icon Sport
Publié le

En voyant les Brivistes revenir à six points des Palois en seconde période, il est évident que ce match est venu rappeler celui face au Stade français. Après quarante premières minutes séduisantes de la part d’une Section paloise brillante pour inscrire deux essais magnifiques, les hommes de Sébastien Piqueronies ne parvenaient à appuyer sur l’accélérateur pour tuer définitivement la rencontre. Au retour des vestiaires, ils laissaient même l’initiative aux Corréziens et cet écart de six points au moment d’attaquer les dix dernières minutes pouvait laisser craindre le pire. Néanmoins, la Section paloise a pu compter sur deux joueurs pour gérer cette fin de rencontre et éviter une nouvelle désillusion. Jack Maddocks et Dan Robson, deux internationaux qui n’étaient pas sur la feuille de match face à Paris, ont tenu la baraque. L’arrière australien a été impérial en dernier rempart, ne commettant aucune erreur sur les jeux au pied corréziens, inversant constamment la pression. Le demi de mêlée anglais, pour sa première sous le maillot béarnais, a lui aussi écœuré les hommes d’Arnaud Méla en les renvoyant constamment dans leurs vingt-deux mètres, avec des jeux au pied astucieux. Alors que la Section avait perdu complètement le fil face au Stade français, ces deux hommes ont réussi à maintenir tout un collectif dans le match, parvenant ainsi à changer le scénario de la seconde période pour offrir un dernier temps fort aux Béarnais et un point de bonus offensif tant espéré à la pause mais devenu secondaire au cours d’un second acte peu maîtrisé. Mais c’est finalement la force des grands joueurs de changer la donne. 

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?