Rugby à XIII - Pia, le retour d’un bastion en Élite 1

  • Rugby à XIII - Pia, le retour d’un bastion en Élite 1
    Rugby à XIII - Pia, le retour d’un bastion en Élite 1 Nicolas Parent
Publié le

Neuf ans après la disparition de l’entité Salanque Méditerranée Pia XIII, les Baroudeurs ont permis à la ville de retrouver le plus haut niveau. invaincu à domicile, le promu envisage la qualification.

C’était en 2013 et le championnat avait été dominé par le Salanque Méditerranée Pia XIII (SM Pia). Un dimanche de mai, à Gilbert-Brutus, les Pianencs avaient pris le meilleur sur la réserve des Dragons catalans (33-26) et s’étaient adjugé leur quatrième couronne nationale après 1995, 2006 et 2007. Quelques semaines après, à la surprise générale, le club a soudainement disparu de la carte treiziste. Par instinct de survie, l’autre représentant de la cité salanquaise, les Baroudeurs, a repris le flambeau et refait ses gammes dans les échelons inférieurs. La saison écoulée, l’excellent travail du comité directeur a été récompensé par une double consécration : le titre de champion de France d’élite 2 et l’accession en élite 1.

Et après sept journées de championnat, l’équipe de Thomas Valette et Andrew Bentley, bien renforcée à l’intersaison par huit signatures, occupe une acceptable place dans le milieu de tableau. Certes, elle peine à l’extérieur (zéro point). En revanche, à domicile, l’équipe catalane a enchaîné les succès face à Villeneuve-sur-Lot (34-28), Albi (16-12) et Saint-Gaudens (22-14). Le promu s’autorise ainsi à avoir des ambitions. « Pour ce retour en élite 1, le début de championnat est dans l’ensemble encourageant. À part, un non-match à Lézignan (défaite 52 à 16), nous avons fait jeu égal avec nos adversaires. Concernant l’objectif sportif, on vise une qualification pour les barrages. C’est un défi que nous souhaitons relever et qui semble réalisable dans ce championnat assez homogène », précise le manager Franck Rovira.

Un effectif étoffé en décembre

Cet objectif devient d’autant plus réalisable que pendant la période de la Coupe du monde, le club a étoffé son effectif avec la signature de trois joueurs chevronnés estampillés Super League. Deux anciens Dragons catalans ont ainsi donné leur accord : le centre-ailier Dean Whare et le centre ou deuxième ligne Benjamin Jullien. Enfin, fort d’un titre en Championship et d’une année en Super League avec Toulouse, l’avant polyvalent Joseph Paulo a également rejoint les Baroudeurs et participé comme titulaire au dernier succès face à Saint-Gaudens. « Dean et Benjamin seront opérationnels en décembre. Ils vont nous apporter une plus-value , ajoute Franck Rovira.

Le promu a ainsi bien pris le pli du plus haut niveau national. Et pour pérenniser sa place, l’autre chantier du corps dirigeant reste la formation. Les efforts vont être portés sur les catégories cadets et juniors. Dans les années futures, tout laisse croire que les Baroudeurs peuvent marcher sur les traces du SM Pia.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?