Pro D2 - Face à Carcassonne, Provence Rugby a une occasion à saisir

  • Après sa défaite à Biarritz, Aix reçoit Carcassonne, sur son pré de Maurice-David, avec l’ambition de se relancer et de se rapprocher ainsi également du haut de tableau.
    Après sa défaite à Biarritz, Aix reçoit Carcassonne, sur son pré de Maurice-David, avec l’ambition de se relancer et de se rapprocher ainsi également du haut de tableau. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Après sa défaite à Biarritz, Aix reçoit Carcassonne, sur son pré de Maurice-David, avec l’ambition de se relancer et de se rapprocher ainsi également du haut de tableau.

Après son succès étriqué obtenu sur la sirène face à Mont-de-Marsan, Provence Rugby n’a pas réussi l’exploit escompté en Pays basque mais le staff technique avait choisi de faire tourner son effectif. Et ce, visiblement pour mieux appréhender les deux réceptions successives qui attendent les hommes de Mauricio Reggiardo sur leur pré fétiche de Maurice-David ! Une occasion à saisir ou plutôt à ne pas manquer pour recoller au wagon de tête et ainsi se rapprocher des objectifs affichés en début de saison. Mais, Carcassonne et Rouen ne vont pas se présenter en simples touristes. À commencer par les joueurs de Christian Labit dès ce soir.

Des Audois qui ont besoin de se sortir de l’ornière et qui vont débarquer avec l’envie de bousculer les plans locaux. Pour Provence Rugby, il va falloir confirmer les promesses entrevues lors du deuxième bloc et améliorer encore le contenu collectif pour devenir un groupe difficile à manœuvrer, qui plus est à la maison. Car, on connaît la chanson, pour viser haut, il faut d’abord rester maîtres à domicile. Depuis le revers initial concédé face à Agen, les Aixois ont rectifié le tir pour apparaître comme une équipe moins lisible et plus sûre de son rugby et donc de son jeu. Le chemin est certes encore long mais dès ce soir face à Carcassonne, les coéquipiers de Charles Malet doivent franchir un nouveau cap, se relancer en marquant les esprits et redresser la tête pour débuter une nouvelle série de victoires.

Afficher un état d’esprit conquérant et irréprochable

« Nous recevons trois fois dans ce bloc, souligne Mauricio Reggiardo le manager général aixois, et on se doit d’être costauds et solides à la maison. Mais pour réussir un match complet, il nous faudra mettre tous les ingrédients et ce, pendant quatre-vingts minutes. Il faudra donc éviter de se faire des frayeurs comme on l’a connu contre Mont-de-Marsan ! Plus la saison avance et plus nous maîtrisons notre rugby, c’est logique mais il faut désormais être encore plus constant dans le jeu. Nous commençons à avoir une bonne défense, une bonne conquête, la place doit être faite un peu plus à l’attaque où nous devons être efficaces pour marquer des points ! On veut également gommer toutes les imperfections visibles depuis le début de la saison. Pour nous, il nous faut rester solides dans ce que l’on sait faire et devenir plus entreprenants au niveau offensif. Et, ce soir face à Carcassonne, rien ne sera simple ! Cette équipe a terminé dans le top 6 la saison passée et elle retrouve de la sérénité au fil des sorties. Donc méfiance, vigilance, il va falloir rester concentré et rigoureux pendant tous les débats. Et, je le répète, on se doit d’être irréprochables à la maison !  Un discours offensif qui correspond à une période charnière pour Provence Rugby et au retour des cadres dans le groupe. Il est évident que les deux réceptions consécutives de Carcassonne et de Rouen ont été cochées par le staff aixois et les joueurs. Sans brûler les étapes. Le premier obstacle est audois, le sauter constituera déjà une partie de la mission pour le XV aixois. Et, à domicile, celui-ci n’a plus de joker dans sa poche !

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Denis GHIGO
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?