Champions Cup - Clermont embrasse la mode sud-africaine face aux Stormers

  • Tout à leur joie, les Clermontois de Killian Tixeront peuvent exulter.Ils font tomber les Sud-Africains et débutent idéalement la compétition.
    Tout à leur joie, les Clermontois de Killian Tixeront peuvent exulter.Ils font tomber les Sud-Africains et débutent idéalement la compétition. Vincent Duvivier
Publié le

Comme souvent cette saison, le salut clermontois est venu du combat et de l’engagement. L’ASM a rayonné en défense, étouffant totalement les Stormers.

La Champions Cup a redonné de la force à Clermont. Après une décevante campagne 2021-2022, marquée par deux défaites à domicile, l’ASM a démarré sa compétition en mode diesel. Après une première période positive en termes d’intentions et apathique dans la concrétisation, avec seulement trois points marqués en quatre incursions dans les vingt-deux mètres sud-africains, les Jaunards se sont remis dans l’axe de manière spectaculaire.

Vingt et un points marqués, aucun encaissé et une maîtrise totale du tempo de la rencontre. Preuve de la domination clermontoise, les Jaunards ont confisqué le ballon à leurs opposants (57 % de possession) tout en jouant dans le camp sud-africain durant la majeure partie de la rencontre (63 % d’occupation). Un signal majeur envoyé à l’Europe et au-delà, qui a largement fait sourire Jono Gibbes. « Seize turnovers en première période. On n’a créé aucune pression sur eux mais on a su construire un vrai objectif. On a monté le curseur de l’agressivité après avoir passé la première période à les regarder. Nous avons été également plus patients, en choisissant de déplacer le ballon au large. Notre pression totale a été efficace », soulignait le manager de l’ASM.

Tixeront leader de la classe biberon

Avec trois fois plus de mètres gagnés que les Stormers (331 contre 118), Clermont a su allier les préceptes « large-large » de Vern Cotter (entraîneur de l’ASM entre 2006 et 2014) et l’état d’esprit plus rugueux et frontal de Jono Gibbes, déjà symbolisé face à La Rochelle et Montpellier cette saison. Surtout, le staff auvergnat a pu compter sur une jeunesse morte de faim. Ils s’appellent Jauneau, Boudou, Tixeront ou Beria. Seul ce dernier a soufflé sa vingt-troisième bougie mais tous ont été précieux, à leur manière, pour permettre à l’ASM de glaner un premier succès de prestige cette saison.

Élu homme du match, Killian Tixeront est rentré à la huitième minute et a sans doute livré le meilleur match de sa jeune carrière. L’ancien capitaine des Bleuets a été partout en défense et impactant en attaque. Dans un registre similaire, le jeune talonneur Benjamin Boudou a lui dépanné en troisième ligne, après la blessure de Sébastien Vahaamahina. Quelques secondes après son entrée, Boudou a gratté un ballon capital sous les poteaux des Stormers, permettant à Jules Plisson de donner dix points d’écart aux Auvergnats.

Enfin, Giorgi Beria a été intraitable en mêlée alors que Baptiste Jauneau s’est chargé de boucler la victoire clermontoise en gérant parfaitement les trois dernières minutes de ses coéquipiers. Ces quatre espoirs de Clermont sont tous montés d’un cran, prouvant à Jono Gibbes et son staff qu’il faudrait bien compter sur la jeunesse pour réaliser quelque chose de grand cette saison. À Leicester, la semaine prochaine, tous devraient être reconduits dans l’escouade montferrandaise pour prendre encore plus d’épaisseur…
 

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Clément Labonne
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?