Transferts – Jeu de chaises musicales sur le marché des ouvreurs

  • Gareth Anscombe
    Gareth Anscombe ActionPlus / Icon Sport - ActionPlus / Icon Sport
Publié le

Ça continue de bouger chez les ouvreurs : L’Usap va récupérer l’Italien Tommaso Allan et la Section a démarché Le Gallois Gareth Anscombe.

Le marché des « 10 », suite mais pas encore fin. Particulièrement animé ces derniers mois, le mercato des ouvreurs a connu un nouvel épisode la semaine passée. Samedi, Perpignan a annoncé l’engagement pour deux ans de Tommaso Allan (29 ans, 66 sélections), à compter de l’été prochain. Il s’agira d’un retour pour l’ouvreur italien, qui avait déjà évolué en Catalogne entre 2013 et 2026. Aux côtés de l’Australien Jake McIntyre, l’actuel joueur des Harlequins aura la lourde tâche de prendre la suite de Tristan Tedder, futur joueur du Racing 92. L’ancien Trévisan a, comme le Sud-Africain, l’avantage d’être « Jiff ».

Parmi les clubs de l’élite, la Section paloise est aussi contrainte d’anticiper le remplacement de son actuel premier choix au poste d’ouvreur, Zack Henry (28 ans) ayant décidé de poursuivre sa carrière à Paris. Selon nos informations, les dirigeants béarnais sont en contacts avancés avec l’international gallois Gareth Anscombe (31 ans, 35 sélections). L’actuel joueur des Ospreys est engagé jusqu’en juin 2023 avec sa franchise. Comme tous ses homologues gallois, le Néo-Zélandais d’origine est tenté par un exil à l’étranger, en raison de l’incertitude planant sur les futurs contrats alloués aux joueurs du XV de Poireau. Sa signature serait un signal fort envoyé par l’ambitieuse Section, à condition qu’il retrouve la plénitude de ses moyens. Sévèrement touché à une épaule, il vient de déclarer forfait pour le Tournoi des 6 Nations. L’ancien joueur de Cardiff a manqué trois des quatre dernières éditions sur blessure et est même désormais incertain pour le Mondial.

Segonds parti pour rester

Un temps, Pau, comme Bayonne, s’était renseigné sur la situation de Joris Segonds (24 ans) à Paris. L’hypothèse d’une libération de l’ouvreur, sous contrat jusqu’en 2024, avait allègrement circulé en coulisses. La direction du club de la capitale assure qu’il n’en sera rien. Selon toute vraisemblance, la future formation de Laurent Labit et de Karim Ghezal comptera sur le trio Zack Henry - Joris Segonds - Léo Barré pour mener son jeu.

Parmi les inconnues du marché, le Racing 92 attend le fin mot concernant Finn Russell (30 ans, 65 sélections). L’Ecossais, qui a dit non à Bath, doit donner une réponse ces jours-ci à la proposition de prolongation transmise par les dirigeants franciliens. Un autre ouvreur de stature internationale continue d’animer l’actualité en coulisses : Matthieu Jalibert (24 ans, 20 sélections). Etant lié à l’UBB jusqu’en 2025, le Tricolore devrait, par principe, rester en Gironde la saison prochaine. Reste que son nom revient régulièrement dans les discussions. Après le Racing 92 et le Stade français, il circule avec insistance du côté de Toulon qui compte pour l’heure sur Ihaia West et Dan Biggar.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?