Pro D2 - Les Montois ont un boulot à finir contre Carcassonne

  • Remontés dans le Top 3, Mont-de-Marsan doit confirmer ce soir face à Carcassonne pour partir en vacances l’esprit tranquille.
    Remontés dans le Top 3, Mont-de-Marsan doit confirmer ce soir face à Carcassonne pour partir en vacances l’esprit tranquille. Midi Olympique - Stéphanie Biscaye
Publié le

Remontés dans le Top 3, Mont-de-Marsan doit confirmer ce soir face à Carcassonne pour partir en vacances l’esprit tranquille.

Les Montois ont bien redressé la barre depuis un petit mois. Il le fallait. Mais tout cela reste fragile, d’autant que le classement est très serré et que la moindre contre-performance à domicile, ou à l’inverse un résultat positif à l’extérieur, peut propulser quasiment tous les clubs vers le bas ou vers le haut du classement d’une journée à l’autre. Dans ce contexte, il est presque plus risqué de recevoir que de se déplacer. Ce sont donc les Montois qui auront encore la pression ce soir au moment de recevoir des Carcassonnais en mauvaise posture au classement, mais qui ne sont pas si loin de respirer beaucoup mieux en cas de victoire.

Rémi Talès, qui a tout connu en tant que joueur, le sait bien quand il dit que "le plus difficile, dans le sport de haut niveau est de confirmer, d’enchaîner, de rester constant." C’est le danger qui guette clairement le Stade montois ce soir. Tout relâchement pourrait se payer cher et annihiler du même coup les efforts consentis pour revenir dans la course aux phases finales.

Le socle défensif

Cette équipe audoise, dotée d’un paquet d’avants rugueux, qui aime "chacailler" chaque ballon et qui peut, cornaquée par une charnière très expérimentée, surprendre à tout moment par quelques fulgurances, a tous les atouts, dans des conditions hivernales, pour embêter les meilleurs. On n’ose pourtant imaginer les Montois trébucher à domicile, tant ils semblent véritablement sur une pente ascendante et une nouvelle dynamique, matérialisée par trois victoires successives. Rien de surnaturel pour l’heure, mais un début de régularité, qualité qui leur a cruellement manqué depuis le début de saison. Et puis il y a cette sensation que le groupe a retrouvé un appétit de victoires qu’il avait un peu perdu il y a quelques semaines, et une solidarité qui s’incarne par une défense acharnée. À partir de cette base retrouvée, le niveau de performance, individuel autant que collectif, est clairement en hausse. Avec une infirmerie qui se vide petit à petit, tout cela donne à l’effectif landais une épaisseur qui lui faisait défaut au cœur de l’automne. De quoi expliquer ce redressement.

Mais avant de goûter aux agapes de fin d’année, les Montois ont d’abord un travail à finir. En négociant bien ce dernier rendez-vous, ils pourraient se retrouver à mi-parcours dans les meilleures conditions pour envisager l’année 2023 avec appétit.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Pierre BAYLET
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?