Champions Cup - UBB : Lucu et Lesgourgues absents, Gimbert a une carte à jouer

  • Champions Cup - UBB : Lucu et Lesgourgues absents, Gimbert a une carte à jouer
    Champions Cup - UBB : Lucu et Lesgourgues absents, Gimbert a une carte à jouer Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Le demi de mêlée bordelais aura l’occasion de montrer ses qualités face aux Sharks, depuis ses débuts il y a cinq ans, il a connu peu de titularisations.

Au poste de demi de mêlée, les choses sont claires. Maxime Lucu est en vacances et Yann Lesgourgues est sérieusement blessé depuis son accident de scooter. Jules Gimbert sera donc titulaire contre les Sharks. Pour ceux qui suivent le club, ce sera une bonne nouvelle, au sens où ce pur produit de l’UBB a finalement rarement pu exprimer son potentiel depuis ses débuts en 2017-2018, sous l’autorité de Jacques Brunel et de Rory Teague. Mine de rien, ça fait déjà cinq ans.

Mais depuis il n’a connu que quatre titularisations, en 46 matchs professionnels. Que dire ? Sinon que Maxime Lucu et Yann Lesgourgues sont des concurrents difficiles à évincer et qu’en plus, Jules Gimbert a connu une grave blessure en août 2021 : rupture complète d’un ligament croisé antérieur d’un genou. Il lui a fallu un an pour s’en remettre, on a attendu jusqu’à l‘été dernier pour le revoir. Mais il n’a connu qu’une titularisation, à Pau, pour une défaite cuisante. On ne le jugera pas sur ce match car, le 31 octobre face à Toulon, il était entré en jeu pour se montrer excellent et participer au renversement de la partie qui avait mal commencé pour les Bordelais. Trente ans après son père, Philippe, et son oncle, Christophe Reigt, champions de France avec le CABBG en 1991 il est porteur d’une continuité historique. "C’est un très bon animateur. Il peut aussi faire des différences, et se montrer dangereux autour des rucks par sa vitesse, il a aussi un bon jeu d’appuis qui lui permet de s’imposer sur les un contre un. Il est aussi précieux par son jeu au pied, il peut aussi assumer les tirs au but ", explique David Ortiz, ancien patron du centre de formation de l’UBB qui l’a vu éclore.

Le club s’est mis en chasse d’un joker pour remplacer Yann Lesgourgues, il le fallait puisque Maxime Lucu sera sans doute appelé pour le Tournoi. Mais nul doute que Jules Gimbert aura enfin l’occasion de montrer ce qu’il vaut dans les semaines qui viennent, et c’est sans doute un clin d’œil du destin. Il a été champion du monde des moins de 20 ans en 2018 et si l’on s’aperçoit que des clubs intéressent à lui : on a parlé d’Agen, de Montauban en Pro D2 et même du Racing. Ça tombe bien, il est en fin de contrat en juin prochain. Les matchs qui arrivent seront décisifs pour son avenir. 

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?