Transferts - Info Midol - Le marché des piliers s’excite, Haouas s’engage à Clermont

  • Transferts - Info Midol - Montpellier : Haouas à Clermont, Ceccarelli sur les tablettes
    Transferts - Info Midol - Montpellier : Haouas à Clermont, Ceccarelli sur les tablettes Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Le dossier Mohamed Haouas est bouclé. Il sera libéré l’été prochain par les dirigeants héraultais pour rejoindre les rangs de l’ASMCA. Le MHR prospecte pour lui trouver un successeur. Le marché des piliers droits continue d'ailleurs d'être actif.

C’est l’un des gros dossiers du marché qui a désormais trouvé son épilogue. Comme révélé dans ces colonnes voilà quelques semaines, le club de Montpellier et son pilier droit Mohamed Haouas (28 ans) discutaient d’une libération anticipée du joueur, malgré un contrat qui court jusqu’en 2024. Pour diverses raisons, notamment économiques avec la limitation du salary cap, les deux parties ont ainsi convenu qu’il s’agissait de la meilleure solution pour tout le monde.Encore fallait-il que chacun y trouve son compte. Dans le même temps, Clermont - à la recherche d’un élément de haut niveau à ce poste et désireux de frapper fort au niveau du recrutement - s’est rapidement positionné sur l’international français (15 sélections).

Les différents échanges ont donc abouti à un accord total moyennant une indemnité financière : Haouas va bien quitter le MHR l’été prochain et s’est déjà engagé en faveur de l’ASMCA jusqu’en 2026. Si le directeur du rugby héraultais Philippe Saint-André a accepté d’envisager le dépoart de son joueur, c’est aussi parce qu’il est bien équipé à droite de la mêlée. En effet, l’international américain Titi Lamositele (27 ans, 21 sélections) a récemment prolongé son contrat jusqu’en 2025, sans compter la présence depuis l’été 2021 de l’international anglais Henry Thomas (31 ans ; 7 sélections), venu de Bath en même temps que Zach Mercer, et bien sûr l’arrivée cette saison du All Black Karl Tu’inukuafe (29 ans : 27 sélections), également engagé jusqu’en 2025, lequel peut évoluer des deux côtés de la mêlée.

Ali Oz vers Perpignan ?

Pour autant, le président Mohed Altrad va chercher à compenser numériquement la perte de Mohamed Haouas en vue de l’exercice à venir. Selon nos informations, les décideurs montpelliérains se sont sérieusement renseignés sur le profil de l’international italien Pietro Ceccarelli (30 ans ; 24 sélections).Arrivé à Brive en 2020, l’intéressé a prolongé son contrat jusqu’en 2024 avec le club corrézien mais, à la faveur de diverses clauses, le MHR pourrait en faire le remplaçant d’Haouas. Mais, outre sa situation contractuelle, il doit faire face à la concurrence s’il veut aller plus loin sur ce dossier puisque les dirigeants de l’Union Bordeaux-Bègles étudieraient aussi de près le profil de Ceccarelli.

Un autre pilier droit pourrait changer d’air lors de la prochaine intersaison.Il s’agit du Racingman Ali Oz (27 ans), en fin de contrat avec le club francilien, avec qui il dispute sa quatrième saison. L’ancien Grenoblois, qui fut un temps sur les tablettes du XV de France, n’a disputé que deux matchs depuis l’entame de l’exercice en cours (pour une titularisation) et pourrait, toujours selon nos informations, rebondir du côté de Perpignan.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?