Nationale : Dax en patron de la division

  • Les Bressans ont été très perturbés en touche par les Dacquois. Photo Jean-François Basset
    Les Bressans ont été très perturbés en touche par les Dacquois. Photo Jean-François Basset
Publié le

Déjà vainqueur sur la pelouse de Valence-Romans, Dax frappe encore fort avec un succes à Bourg-en-Bresse.

Il faut voir la joie des joueurs dacquois au coup de sifflet final pour comprendre ce que représente pour eux une victoire à Bourg-en-Bresse. Les joueurs, sortis en cours de partie, sprintent sur la pelouse pour sauter dans les bras de l’ailier Théo Gatelier. Après avoir déjà décroché la victoire à Valence-Romans, Dax rafle la mise (15-13) à Marcel-Verchère. En patron. "Il y a eu un énorme combat et je suis content que l’on ait tous répondu présents, sourit le capitaine landais Arnaud Aletti. Nous nous étions promis de faire l’effort. Gagner ici juste avant Noël est un rêve." Dans ce sommet, deux des trois meilleures attaques de Nationale s’affrontent. Mais chaque équipe empêche surtout l’autre de développer son jeu. L’USB a l’habitude de s’appuyer sur des lancements de jeu après touche. Ses huit essais de ce bloc ont été inscrits ainsi. Forcément, les Dacquois cherchent à contrarier l’alignement bressan pour les priver de munitions, notamment avec un attelage de sauteurs en deuxième ligne (Bidau-Loiret). Et cela fonctionne. "La touche est la meilleure rampe de lancement donc si on arrive à perturber notre adversaire, c’est une bonne chose, apprécie le manager landais Jean-Frédéric Dubois. Nous avions vu que leur touche servait pour les ballons portés ou à lancer le jeu et qu’il fallait être présent là-dessus." Et l’équipe landaise réussit aussi à prendre le dessus en mêlée.

Si Dax contrarie les Bressans en conquête, les Violets empêchent les Dacquois d’inscrire le moindre essai, ce qui n’était pas encore arrivé cette saison (trois par match en moyenne). Les Violets serrent les rangs en défense, évitent que leurs adversaires ne prennent de la vitesse dans le premier acte. Puis font preuve de moins de justesse, même si la défense sur de longues séquences permet de repousser l’échéance. Le banc landais amène alors un second souffle. Les Bressans contiennent les assauts mais concèdent trop de fautes. Six fois dans une position favorable pour le buteur adverse dans le deuxième acte.

Dax, dixième budget du championnat

"Les Dacquois méritent de l’emporter, constate le manager bressan Fabrice Estebanez. Quand tu as autant de ballons perdus en touche, que tu perds des mêlées importantes, que tu n’es pas dans les fondamentaux, c’est difficile." Pour lui, le tournant se situe à la demi-heure de jeu : "Nous avons été cohérents jusqu’à la 30e minute, estime Fabrice Estebanez. Nous avons une pénalité face aux poteaux face au leader et à 10-3, nous devons faire le break. Mais nous n’avons pas respecté le jeu. Ce n’est pas un manque d’humilité, c’est une erreur." Peut-être l’envie de frapper fort face au leader du championnat… Au final, c’est Dax qui marque les esprits.

Avec un sixième succès consécutif et les scalps de ses poursuivants drômois et bressans. Forcément, ces prestations font de Dax l’un des favoris au Pro D2. "La montée, je ne sais pas, sourit Dubois. Nous sommes le dixième budget de Nationale. Sportivement, nous allons essayer de continuer notre petit bout de chemin et ensuite, il faut que cela suive derrière si jamais cela doit arriver. L’objectif initial était de jouer les phases finales. Si nous terminons dans les deux premiers, il ne restera plus que deux matchs…" En tout cas, ce Dax-là est très complet et ne se limite pas aux fulgurances de ses arrières. De quoi en faire un candidat très crédible à une accession en fin de saison.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Julien Veyre
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?