Top 14 - Zack Holmes et Lekso Kaulashvili (Bordeaux-Bègles) sur leurs anciennes terres

  • Zack Holmes sera titulaire pour affronter La Rochelle, club dans lequel il a découvert le rugby français entre 2015 et 2017.
    Zack Holmes sera titulaire pour affronter La Rochelle, club dans lequel il a découvert le rugby français entre 2015 et 2017. Photo Midi Olympique - Patrick Derewiany
Publié le

Les Bordelais seront encore diminués pour se rendre dans le département limitrophe. Mais deux anciens rochelais, Zack Holmes et Lekso Kaulashvili auront une belle carte à jouer.

On ne tournera pas autour du pot, ce déplacement à La Rochelle n’a rien d’un cadeau pour l’UBB. Les Bordelais sont toujours handicapés même s’ils récupèrent Maxime Lucu et Sipili Falatea de retour de vacances. Mais la confrontation avec les Sharks a laissé des traces, les Bordelais ont perdu Maddosh Tambwe, victime d’une commotion et Ben Tameifuna touché aux ischio-jambiers. Les Bordelais n’avaient pas besoin de ça pour faire le court déplacement vers la Charente-Maritime. En début de semaine, les observateurs ont compris que Matthieu Jalibert était encore aux prises avec une cheville récalcitrante, mais il devrait commencer sur le banc à Deflandre.

Ceci dit, son alter ego Zack Holmes a su se montrer à son avantage quand on a fait appel à lui, souvent en fin de match. Il a été titularisé à trois reprises en Top 14 : une victoire et deux défaites. Mais nous n’avons pas oublié que face à Toulouse en ouverture, il fut excellent avant sa sortie et qu’on ne saurait lui imputer la courte défaite (26-25). Le joueur va retrouver la ville où il a découvert le rugby français entre 2015 et 2017 sous les ordres de Patrice Collazo. Il s’est exprimé cette semaine chez nos confrères de France Bleu Gironde : "La Rochelle, c’est une grosse équipe. Depuis que j’en suis parti, le club continue sa trajectoire. Le projet est très bon, c’est un stade où il est très difficile de jouer quand on se déplace. Ça sera un bon test pour le groupe. C’est un match qui nous excite beaucoup. Pour moi, c’est un grand match quand je joue contre La Rochelle. Ça l’était quand j’y allais avec Toulouse aussi. Ils jouent un très bon rugby. C’est une équipe avec de gros porteurs de ballon comme Alldritt, Skelton. Je pense que Gloucester et les Sharks étaient une bonne préparation pour ce test. Je suis excité, même si ça ne sera pas facile."

Un précieux label ambidextre

Il est moins rapide que Matthieu Jalibert, c’est entendu mais son sang-froid et son sens de la gestion pourraient être précieux en cas de pression des "Jaunes et Noirs", histoire justement de la renverser.

Un autre ex-Rochelais aura sa carte à jouer, Lekso Kaulashvili. Avec les blessures, Jefferson Poirot et d’Ugo Boniface, il se retrouve en position de numéro 1. Le pilier géorgien a joué au Stade entre 2013 et 2018. Il y était arrivé très jeune, comme droitier, puis il a commencé par dépanner à gauche avant d’acquérir le fameux label "ambidextre". Un pilier qui passe de droite à gauche et inversement, sans sourciller, c’est une arme précieuse dans l’arsenal d’un effectif professionnel. Lekson en est la preuve vivante, même si, on s’en doute, il voudrait prouver qu’il est bien mieux qu’une doublure.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?