Transferts - Bordeaux se relance dans le dossier Penaud

  • Damian Penaud hésite encore entre Toulouse, UBB et la Rochelle.
    Damian Penaud hésite encore entre Toulouse, UBB et la Rochelle. PA Images / Icon Sport
Publié le

Penaud ne devrait communiquer sa décision qu’après les fêtes. Ces derniers jours, l’UBB a avancé ses pions pour le convaincre de signer tandis qu’à Toulouse se précisent les prolongations de Delibes et Lebel, le maintien de Tauzin, ce qui complique une éventuelle arrivée de Penaud.

Passées les fêtes de fin d’année, et les deux journées de Top 14 qui vont se jouer, on devrait enfin connaître le club où évoluera l’actuel Clermontois Damian Penaud (26 ans, 37 sélections). À l’heure actuelle - et selon nos informations - ils sont toujours trois clubs à espérer l’enrôler (Bordeaux-Bègles, La Rochelle et Toulouse) et un à le prolonger (Clermont). Les discussions entre toutes les parties se poursuivent. Ces derniers jours, c’est la cote de l’UBB qui est bien remontée, notamment par rapport à Toulouse, pour qui le joueur n’a jamais caché son intérêt. L’arrivée prochaine de Yannick Bru à la tête du secteur sportif girondin, combinée à celle du directeur de la performance Thibault Giroud qu’il côtoie avec les Bleus, sans oublier l’entregent du président Laurent Marti, sont des éléments qui ne laisseraient pas insensible Damian Penaud. Surtout que, dans le même temps, un possible accueil à Toulouse se complique.

L’ASM devra se montrer généreuse

En effet, le Stade toulousain est entré dans la dernière phase de négociation pour une prolongation de son centre Dimitri Delibes, qui semble bien partie, mais aussi de son ailier international Matthis Lebel. Dans le même temps, le Stade français, qui s’était renseigné avec insistance sur le devenir du centre Lucas Tauzin (sous contrat jusqu’en 2024), notamment dans le cadre d’un prêt, se serait vu présenter une fin de non-recevoir. Toulouse n’entend pas libérer un joueur qui vient de réussir une fin de mois de décembre tonitruante. Or, pour espérer attirer dans ses filets Damian Penaud, le club de la Ville rose se doit de dégraisser quelque peu sa masse salariale. Le départ d’un ou même deux de ces trois joueurs était une hypothèse de travail.

Dans le même temps, sans faire de bruit, le club bordelais avance ses pions. Le président Marti veut offrir à Bru, son futur manager, une équipe compétitive et susceptible de jouer tout de suite le très haut du tableau. Le maintien de l’ouvreur Matthieu Jalibert est la première priorité mais des renforts de poids sont aussi attendus. Comme révélé dans ces colonnes, une piste mène à un retour du Fidjien Semi Radradra mais la plus chaude aujourd’hui est celle menant à Damian Penaud. L’UBB, qui, sur ce dossier, est pourtant partie bien après son concurrent du week-end, à savoir le Stade rochelais, Enfin, à Clermont, on n’a toujours pas renoncé à convaincre le joueur de poursuivre sa carrière du côté du stade Marcel-Michelin. Pour y parvenir, il faudra certainement se montrer plus généreux que les autres clubs prétendants car le joueur aurait fait du projet sportif et de la possibilité de gagner des titres rapidement son axe principal de réflexion.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?