Top 14 - L'opinion de La Rochelle-UBB : Lep’s go, Botia !

  • Embêté par de nombreux pépins physiques,  Levani Botia ne réalise pas un bon début de saison.
    Embêté par de nombreux pépins physiques, Levani Botia ne réalise pas un bon début de saison. Icon Sport
Publié le , mis à jour

Personne ne lui retira jamais l’étiquette de « chouchou » (n°1 ?) de Deflandre, tant le Fidjien a pesé, depuis son arrivée comme joker médical en 2014, dans l’évolution stratosphérique du club à la caravelle. Toujours est-il que le Botia du moment n’est que le fantôme de l’athlète – alors au sommet de son art – de l’hiver-printemps 2021. Vous vous souvenez de cette phrase surréaliste – et surtout empreinte d’admiration – de Ronan O’Gara à son égard ? « Lep’s ? La chose la plus effrayante que j'ai vu courir vers moi ! »

Bientôt deux ans plus tard, c’est malheureux à dire mais le colosse Botia n’effraie plus grand monde. S’il souffre clairement de la comparaison avec un Jonathan Danty en forme internationale, le plus rochelais des Fidjiens semblait pourtant (re)parti sur de bons rails à la dernière intersaison, apparu « très affûté », dixit de nombreux observateurs. Las, il y a eu cette blessure à la cuisse, avant l’amical du mois d’août… Qui a traîné et s’est infectée.

Le bilan depuis son retour sur les terrains début octobre ? Quatre titularisations avec La Rochelle, autant de défaites. Le premier capitanat de son histoire d’amour avec le club jaune et noire ? Une débâcle, face à Pau. Collective, certes. Mais aussi personnelle. Dans les grandes largeurs. Vendredi soir encore, contre l’UBB, Levani Botia a fait presque peine à voir à ce poste de premier centre qui ne semble plus correspondre à ses qualités de trentenaire. Si loin du flanker-gratteur hors-pair en sélection. Ses récurrent soucis au genou derrière lui, ne serait-il pas temps de l’y remettre, en troisième latte? « Peut-être bientôt », glisse « ROG ». Lep’s go, serait-on tenté de dire.

 

Romain Asselin
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?