Oscar de la semaine - Nicolas Sanchez (Brive), le retour de la classe

  • L'ouvreur du CA Brive a montré à tous quel joueur il était face à Clermont
    L'ouvreur du CA Brive a montré à tous quel joueur il était face à Clermont Photo D.C
Publié le

Après sa performance face à Clermont, le demi d'ouverture Nicolas Sanchez a réalisé une performance de très grande classe.

Perdu au Stade français depuis plusieurs saisons, on a retrouvé le vrai Nicolás Sanchez, ce samedi. Face à Clermont, le numéro 10 argentin a enfin étalé toute sa classe sur une rencontre entière. Le Puma aux 95 sélections disputait son premier derby face à Clermont et a considérablement porté les Coujoux pendant soixante minutes. Après un premier coup de pied aléatoire en début de partie, Sanchez a ensuite régalé ses coéquipiers de chandelles précises. Aaron Grandidier et Axel Müller ont notamment été à la retombée de plusieurs coups de pied de pression. Dans le jeu courant, Nicolas Sanchez a également été omniprésent. Car au-delà de ses coups de pied bien sentis, l’Argentin de 34 ans a retrouvé la vista qu’il avait laissé en équipe d’Argentine. Ses prises d’intervalle et ses crochets ont particulièrement fait mal à la défense clermontoise, qui n’a jamais vraiment pu museler le maestro noir et blanc. Avec trente-trois mètres parcourus, deux franchissements, dix défenseurs battus, il a été le Briviste le plus en vue, le tout en seulement cinquante-six minutes. Une prestation de haut vol largement appréciée par Arnaud Mela, l’entraîneur en chef du CAB. «Il sait évoluer les situations qui sont dangereuses ou non. Il a eu un petit souci à un œil, le staff médical voulait le faire sortir mais il a voulu rester. C’est un joueur qui amène de la sérénité, j’attends toujours beaucoup de lui mais il était vraiment bon aujourd’hui. On aurait peut-être dû insister sur le jeu au pied vers nos ailiers.» Le défi pour Sanchez sera maintenant de garder ce très haut niveau pour la deuxième partie de saison et aider les Coujoux à se maintenir une année de plus…

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Clément Labonne
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?