Les nations passées au crible en 2022 : portée par son Ange, l’Italie sort du néant

  • International - Ange Capuozzo (Italie) a marqué un essai face à l'Afrique du Sud
    International - Ange Capuozzo (Italie) a marqué un essai face à l'Afrique du Sud Ipp / Icon Sport - Ipp / Icon Sport
Publié le

Dans cette année faite d'exploits et de fierté, l'Italie doit beaucoup de choses a son néo-international, Ange Capuozzo. Le Toulousain a apporté un vent de nouveauté au sein d'une équipe en perte de vitesse ces dernières années.

On a souvent dressé des constats consternants au sujet de l’Italie et ses cuillères de bois à répétition. Mais en 2022, enfin, les amis de la « Nazionale » ont pu exprimer leur fierté. Les hommes entraînés par Kieran Crawley ont battu deux nations majeures, le pays de Galles d’abord à Cardiff 22-21 le 19 mars puis l’Australie 28-27 à Florence le 12 novembre : une première historique. Une semaine avant, les Italiens avaient également battu les Samoa 49-17.

De cette année exceptionnelle émerge un nom Ange Capuozzo, un pur produit du rugby… français, formé à Pont-de-Claix, puis à Grenoble avant de mettre le cap sur Toulouse. Cet arrière "poids plume" a amené à l’Italie, cette vitesse et cette créativité dont elle manquait cruellement depuis son entrée dans le Tournoi. C’est lui qui fait basculer le match de Cardiff sur une relance magnifique pour offrir l’essai à Padovani. Contre l’Australie, Ange Capuozzo a aussi marqué un doublé. Il est devenu le "Petit Prince" du rugby italien, le talent exceptionnel qui débloque les situations les plus fermées.

Avec lui, l’Italie va peut-être enfin nourrir des ambitions et sortir de l’humiliant rôle de faire-valoir du circuit international. Mais outre Capuozzo, on noté d’autres talents qui émergent : le demi d’ouverture -ou centre- Paolo Garbisi, est devenu champion de France avec Montpellier ; l’ailier d’origine australienne, Monty Ioane, qui est capable de se créer de vraies brèches. . Évidemment, il en faudrait deux ou trois de plus comme eux, pour faire vraiment sortir l’Italie du marécage.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?