Les nations passées au crible : année historique pour la Géorgie

  • International - La joie de l'équipe de Géorgie
    International - La joie de l'équipe de Géorgie PA Images / Icon Sport - PA Images / Icon Sport
Publié le

En battant l'Italie et le pays de Galles notamment, la Géorgie s'est imposée comme une des nations émergentes de cette année 2022. Pour la suite, et notamment la Coupe du monde, il faudra compter sur les Lelos.

Quelle année pour la Géorgie ! Les Lelos ont marqué cette année en battant l’Italie cet été à Batumi (28-19), relançant ainsi le débat de leur place dans le Tournoi des 6 Nations, mais surtout cet automne en s’imposant au pays de Galles (13-12). Leur première victoire contre une équipe du Tier-1. « On a battu l’Italie puis le pays de Galles. Nous avons toqué aux portes… Notre rêve, c’est de jouer au plus haut niveau ! Maintenant, on peut regarder vers le haut » souriait le troisième ligne palois Beka Gorgadze, quelques jours après le succès historique au Principality Stadium de Cardiff. Des Gallois qu’ils retrouveront d’ailleurs dans quelques mois en phase de poules de la Coupe du monde. Et pourtant tout n’a pas été simple pour les Géorgiens qui ont connu quelques accrocs, tous dans le Caucase : un nul contre le Portugal (23-23) ; puis deux défaites contre l’Argentine « B » (24-30) et contre les Samoa (19-20).

Mais si les "Lelos" ont su réagir, c’est avant tout dû à un jeu plus complet que par le passé. Si leur mêlée fait toujours des ravages, des talents émergent dans les lignes arrière, à l’image du Lyonnais Davit Niniashvili (20 ans). « Nous avons vraiment une équipe complète, à chaque poste. C’est ce qui fait la différence. Il y a vraiment du niveau partout maintenant ! » Suffisant pour aller chercher une première qualification en quarts de Coupe du monde ? Une chose est sûre, dans une poule assez homogène avec l’Australie, le pays de Galles, les Fidji et le Portugal, les Géorgiens peuvent y croire…

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?