Top 14 - La Rochelle, un moteur à « rallumer »

  • S’ils carburent (très) fort en Champions Cup, les Rochelais peinent toujours autant à trouver la bonne vitesse en championnat.
    S’ils carburent (très) fort en Champions Cup, les Rochelais peinent toujours autant à trouver la bonne vitesse en championnat. Icon Sport - Eddy Lemaistre
Publié le

En panne dans le jeu contre Bordeaux-Bègles, le champion d’Europe est attendu au tournant à Aimé-Giral, théâtre d’un lourd cauchemar la saison passée.

Noël "détruit", nouvel an réussi ? S’il signerait sans doute de suite pour un dicton du genre, Ronan O’Gara n’y était pas allé de main morte, vendredi dernier, soir de défaite à Deflandre (8-12), pour imager le piètre réveillon attendant ses protégés. Et ses enfants, aussi, par ricochet, en Irlande. "Ils ne seront pas avec un papa en bonne forme", souriait alors jaune le manager rochelais. Le retour aux affaires, mercredi, a dû être épicé.

"On avait à cœur de terminer l’année 2022 devant notre public à Deflandre par une victoire. Ça doit nous piquer, nous énerver, il ne faut pas accepter ça, exhorte l’historique Romain Sazy. Par le passé, par expérience, on a très peu perdu à Deflandre. Maintenant, si l’on veut rentrer dans l’objectif, il va falloir aller chercher des victoires à l’extérieur, ça c’est clair, et mettre les barbelés à domicile […] On va tâcher de s’y remettre proprement."

C’est peu dire que ce second revers à domicile, contre l’UBB, entache le bilan de mi-saison. Après un démarrage sur les chapeaux de roues, le meilleur de son histoire en Top 14, le compteur du nouvel ogre européen cale et n’affiche, après treize journées disputées, "que" 32 points. Soit trois de moins qu’à la même période, l’an dernier. Si l’on regarde deux saisons en arrière – futur finaliste, La Rochelle était leader à l’issue de la phase aller – l’écart grimpe même à douze unités. Abyssal.

"Champion de chaque data mais champion de défaite !"

Non, à ce stade du calendrier, La Rochelle n’est évidemment pas encore à la croisée des chemins, avant de se rendre à Aimé-Giral. Reste que griller un joker chez l’actuel barragiste catalan ferait désordre, surtout après avoir aménagé le temps de jeu de nombreux cadres contre Bordeaux-Bègles (Hastoy, Danty, Alldritt, Skelton, Atonio ou encore Seuteni et Bourdeau), dans l’optique de présenter une équipe très compétitive et régénérée à Perpignan. Mais "la pression, c’est un privilège, positive O’Gara. C’est un match intéressant pour rallumer le moteur. Rien n’est facile là-bas. Regardez le match de l’an passé : on était champion de chaque data, mais… Champion de défaite !" Sacré sens de la formule.

"ROG" parle, là, d’une défaite 22-13 malgré 63 % de possession, 33 défenseurs battus, 14 offloads ou encore 8 franchissements. Pire, en ce 30 octobre 2021, La Rochelle avait marqué de son empreinte l’histoire du Top 14 en devenant la première équipe à perdre un match au cours duquel elle avait parcouru plus de 900 mètres avec le ballon. Une statistique frappante, presque offensante, dont les champions d’Europe auront à cœur de clouer le bec, ce samedi. Qui plus est après l’affront vécu à Deflandre.

Partant du postulat que, contre l’UBB, "même en étant nul, on ne perd que de quatre points et on ne donne pas d’essai", le technicien irlandais invite ses joueurs à lâcher les chevaux. "Je leur ai dit : "le statut, c’est un privilège. Prenez-le, assumez-le et on y va." Le déclic est assez simple : quand tu as goûté à un titre, tu as besoin d’y regoûter. Une médaille, ça ne sert à rien. Alors où est la soif ? Heureusement, le timing est bon. 2023 est devant nous et 2022, derrière nous." Reste tout de même quatre-vingts minutes pour soigner, au mieux, la transition.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Romain ASSELIN
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?