Info Midol - Après le départ de Penaud, l’ASM organise sa riposte

  • Après le départ de Penaud, l’ASM organise sa riposte
    Après le départ de Penaud, l’ASM organise sa riposte PA Images / Icon Sport - PA Images / Icon Sport
Publié le , mis à jour

Après Sowakula, Fainga’a et Haouas, recrues officialisées ce dimanche, le club auvergnat espère enrôler un autre international sudiste en la personne de l’Australien Ned Hanigan. En interne, les Clermontois sont aussi offensifs pour tenter de freiner l’exode de leurs meilleurs éléments.

L’année 2022 pouvait difficilement plus mal se terminer pour les supporters clermontois : l’officialisation du départ de Damian Penaud pour Bordeaux-Bègles, un mois après celle d’Arthur Iturria pour Bayonne, a été ressentie comme un crève-cœur pour les Jaunards. Et a pu légitimement être perçue comme un nouveau signal peu encourageant pour l’avenir.

Pour autant, les dirigeants auvergnats ne relâchent pas leurs efforts pour tenter de bâtir un effectif à la hauteur de leurs ambitions en vue de la saison prochaine. Après le numéro 8 all black Pita-Gus Sowakula, le pilier droit tricolore Mohamed Haouas et le talonneur wallaby Folau Fainga’a (Didier Retière, directeur du développement sportif, a confirmé l’engagement des deux derniers cités sur Canal + ce dimanche soir), les recruteurs auvergnats visent, selon nos informations, un autre international : l’Australien Ned Hanigan (27 ans, 28 sélections). Ce deuxième ou troisième ligne, réputé pour son explosivité et ses qualités dans le jeu aérien, évolue régulièrement avec les Waratahs depuis 2016. Il avait dernièrement fait escale au Japon avant de revenir à Sydney cet hiver pour disputer le prochain Super Rugby aux côtés de Michael Hooper. Dans un rôle de 4-6, ce Wallaby pourrait être un chaînon capital d’un pack auvergnat en pleine transition. Celui qui a disputé trois tests-matchs en novembre - en Écosse, en Italie et au pays de Galles - débarquerait après le Mondial selon toute vraisemblance.

Fischer et Ezeala, dossiers prioritaires

Si l’ASM est désireuse de renouveler un effectif en fin de cycle, elle n’en reste pas moins déterminée à conserver une ossature d’éléments clés. Parmi tous les joueurs dont le contrat expire au 30 juin prochain, les Clermontois espèrent tout particulièrement parvenir à conserver Alexandre Fischer (24 ans) et Samuel Ezeala (23 ans). Si le troisième ligne - victime d’une lésion musculaire la semaine dernière - et le centre-ailier ont vu leur progression contrariée par les blessures, ils n’en restent pas moins des éléments à fort potentiel. Sur le dossier Fischer, l’ASM doit faire face à la concurrence d’autres écuries de l’élite, dont l’UBB. Sur ses dossiers internes, le club clermontois a déjà obtenu les réengagements de Sébastien Bézy (31 ans, jusqu’en 2024), Rabah Slimani (33 ans, 2024) et Cristian Ojovan (26 ans).

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?