Novembre 2023 : le jour d’après…

  • Fabien Galthié.
    Fabien Galthié. Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

À partir de novembre 2023, une nouvelle ère s’ouvrira en équipe de France. Fabien Galthié, qui a donné son accord pour prolonger, devrait toujours en être le gardien du temple. À moins que…

Dans un scénario idéal, le 28 octobre prochain, Antoine Dupont ou Charles Ollivon auront soulevé le trophée Webb-Ellis, la France sera enfin sur le toit du monde. La fin d’une aventure de quatre ans qui marquera peut-être le début d’une nouvelle ère. Quel sera l’avenir de Fabien Galthié ? Le sélectionneur sera-t-il toujours à la tête du XV de France après la Coupe du monde, comme l’avait annoncé dans ces colonnes le président de la FFR Bernard Laporte à l’issue du Tournoi des 6 Nations 2022 ?

Souvenez-vous. Au lendemain du grand chelem réalisé par les Bleus, le patron de la Fédération avait pris la parole. « Fabien va continuer sa mission au-delà de 2023. J’en ai parlé avec lui, je l’ai évoqué avec les joueurs vendredi soir lors de la remise des maillots. Je ne voulais pas attendre le match, je voulais que les joueurs soient les premiers au courant. J’ai confiance en Fabien, et confiance en ce qu’il fait. Il va poursuivre avec nous. On doit se voir cette semaine pour officialiser. Si j’ai besoin de reconduire quelqu’un jusqu’en 2027, c’est lui. Le reste lui appartient. » Et d’ajouter : « Quand on a les meilleurs, il faut les garder. » Seulement voilà, depuis cette date, aucune communication officielle n’a été faite. Surtout, la donne a changé. Le 13 décembre dernier, Bernard Laporte a été déclaré coupable de prise illégale d’intérêts pour la signature au nom de la FFR du contrat avec Altrad Investment Authority (AIA), coupable du délit de trafic d’influence, de corruption passive pour quatre interventions, délit de recel d’abus de biens sociaux et a été condamné à deux ans de prison avec sursis et 75 000 euros d’amende. Il a évidemment fait appel de cette décision, mais a été contraint de se mettre en retrait (lire en page 2).

Un staff à reconstruire ?

Or, Fabien Galthié, ce qui avait fait l’effet d’une bombe à l’époque, n’avait pas hésité à lier son destin à celui de son président avant la dernière élection fédérale. En septembre 2020 et en pleine campagne, à la question « une victoire de l’opposition pourrait-elle remettre en cause votre mission ? », il avait ainsi répondu dans nos colonnes : « Si jamais la question devait se poser après les élections, je réfléchirai à celle-ci le moment venu. […] J’ai bien pesé les mots de ce que je vous ai dit. Depuis vingt ans, mon destin est lié à celui de Bernard, c’est un fait. Un lien très fort existe entre nous. Il m’a fait confiance pour remettre l’équipe de France sur le bon chemin. Il m’a nommé pour cela. La question ne se pose pas aujourd’hui, elle pourrait se poser après les élections. » Depuis, le sélectionneur ne s’est pas exprimé sur le sujet, laissant planer l’ombre d’un doute.

Toutefois, si tout se passe comme prévu, Fabien Galthié devra reconstruire un staff. Son directeur de la performance Thibault Giroud n’ira pas au Racing 92, mais prendra la direction de l’Union Bordeaux-Bègles pour rejoindre le staff de Yannick Bru. Son entraîneur de l’attaque Laurent Labit, accompagné de Karim Ghezal (coach de la touche), ont choisi eux de poser leurs valises au Stade français. Shaun Edwards, William Servat et Raphaël Ibanez, eux, resteront en poste, même si rien n’a encore été officiellement acté pour le dernier. Qui seront alors les prochains élus à intégrer le staff de Galthié ? « Il y a beaucoup de gens intéressés pour continuer cette aventure, il y en a d’autres qui veulent la rejoindre et c’est normal », a répondu le président de la FFR à l’issue de la dernière tournée d’automne. Et Fabien Galthié, toujours dans ces colonnes, avait déclaré en septembre dernier : « Le staff de l’équipe de France sera toujours composé des meilleurs éléments possibles. »

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?