Pro D2 - Le SAXV veut renouer avec le succès

  • Défaits à Montauban, les Charentais, ici Pierre Lafitte, débutent l’année 2023 en position de relégables avec seulement deux points de retard sur Montauban. Les deux mois à venir s’annoncent décisifs pour le SAXV. Photo DDM
    Défaits à Montauban, les Charentais, ici Pierre Lafitte, débutent l’année 2023 en position de relégables avec seulement deux points de retard sur Montauban. Les deux mois à venir s’annoncent décisifs pour le SAXV. Photo DDM DDM - DDM MANUEL MASSIP
Publié le

 Le SAXV se retrouve en position de relégable pour la deuxième fois de la saison. Pour son retour à Chanzy, le promu charentais espère gagner pour rebondir.

En s’inclinant sur la pelouse de Montauban (25-19), un concurrent direct dans la course au maintien lors de la dernière journée de 2022, le SA XV se retrouve en position de relégable au sortir de la phase aller de Pro D2. Il faut dire que le dernier bloc de l’année marqué par quatre déplacements pour la seule réception du cador Oyonnax n’a permis à Soyaux de récolter que cinq points. De quoi assombrir un bilan jusqu’alors prometteur. Pourtant, même si tout n’a pas été parfait, Soyaux-Angoulême reste à proximité des premiers non-relégables Montauban et Carcassonne qui ne pointent qu’à deux longueurs. Derrière, la lanterne rouge Massy, l’autre promu pointe, lui, à une distance raisonnable de neuf points. Autant dire que l’objectif maintien reste à portée de fusil des Angoumoisins. Pour l’entraîneur des avants Tanguy Kerdrain, le parcours à domicile sur la phase retour sera en grande partie déterminant, alors que le SA XV y a déjà perdu à trois reprises : "On doit être une équipe qui doit défendre ses terres, défendre sa place en Pro D2. Donc, tout match à Chanzy doit être un calvaire pour l’équipe adverse."

Gagner en discipline

Pour faire de Chanzy une forteresse imprenable, Soyaux-Angoulême se doit de gagner en discipline : "L’urgence est bien là, on a probablement besoin de rendre plus simple notre jeu. La discipline nous coûte trop cher sur la première partie de championnat", lance Tanguy Kerdrain. Pour inverser la tendance, le SA XV compte un nouveau membre dans son staff, l’ancien arbitre Laurent Cardona, qui en parallèle de ses activités à Bordeaux-Bègles devient consultant arbitrage. Pour le manager Vincent Etcheto, l’arrivée de Laurent Cardona dans le staff est un atout supplémentaire : "Nous sommes trop sanctionnés, nous devons travailler sur ce secteur." Il faut désormais progresser vite pour gommer les imperfections tout en capitalisant sur une animation offensive qui a déjà fait ses preuves. En position de relégable à l’heure de débuter 2023, Soyaux-Angoulême va jouer une partie de son avenir sur les deux mois à venir. Après la réception de Nevers (10e), le SA XV se déplacera à Rouen (12e) avant une coupure d’un week-end. Le bloc suivant verra les Charentais accueillir Colomiers (7e), Massy (16e), Montauban (14e) et de se déplacer à Béziers (11e) et Carcassonne (13e). Une série de rencontres qui s’annonce déjà déterminante.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Dorian BERCHENY
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?