Champions Cup - Sale veut sa revanche contre Toulouse

  • Sale attend Toulouse de pied ferme à l'occasion de cette troisième journée de Champions Cup
    Sale attend Toulouse de pied ferme à l'occasion de cette troisième journée de Champions Cup PA Images / Icon Sport
Publié le

Les Toulousains savent qu’ils sont attendus de pied ferme ce samedi dans la banlieue de Manchester.

Après deux déplacements en Top 14 pour commencer l’année 2023, le Stade toulousain enchaîne une troisième sortie loin d’Ernest-Wallon pour terminer la phase de poule de Champions Cup, avec un déplacement à Sale, dans la banlieue de Manchester. Cette succession de matchs à l’extérieur était dans tous les esprits toulousains bien avant de célébrer la Saint-Sylvestre, tant le programme était alléchant avec pour finir ce match face aux Sharks, solides dauphins des Saracens dans leur championnat domestique. D’autant plus que le match aller largement remporté par les hommes d’Ugo Mola (45 à 19 avec le point de bonus offensif à la clé) a vexé les Anglais. Alex Sanderson, le manager de Sale, piaffait d’impatience de retrouver les Toulousains au mois de janvier seulement quelques minutes après la défaite du match aller : "Toulouse est probablement la meilleure équipe qui soit dans le jeu de mouvement et nous l’avons trop laissé faire aujourd’hui. Nous avons du travail à faire, mais je pense que nous en sommes capables. J’ai hâte de les affronter à nouveau à Manchester lors d’un après-midi froid et pluvieux. Avec des joueurs de classe mondiale qui seront de retour."

Le rouge de Ramos en tête

Alex Sanderson est convaincu de pouvoir prendre sa revanche, arguant notamment que si Toulouse possède certainement la meilleure attaque du Top 14, sa formation s’appuie sur la meilleure défense du championnat anglais. Les Toulousains sont prévenus et ils ont en tête les mots de Sanderson depuis leur victoire à Ernest-Wallon, comme le confiait Alexandre Roumat avant cette série de trois déplacements : "Le match de Sale a été tendu sur le terrain avec des petits accrochages. On sait que les Sharks auront à cœur de nous recevoir comme il se doit." Cette semaine Anthony Jelonch était sur la même longueur, confirmant que les Toulousains n’avaient pas non plus oublié le match aller : "Ils ont dit qu’ils allaient nous casser la bouche au retour. On est prêt pour ce combat et ce gros défi. Toute l’équipe va être revancharde aussi par rapport à Thomas Ramos. Je ne sais pas si son carton rouge etait mérité… On a tout ça dans un coin de la tête." Ils voudront surtout confirmer qu’ils peuvent prétendre à la première place de leur poule, où ils sont actuellement à la lutte avec La Rochelle et les Tigres de Leicester, pour espérer recevoir pendant toute la phase finale, après avoir été contraints de se déplacer en huitième de finale retour, en quart puis en demie la saison, dernière. Cela passe par un sans-faute en phase de poule. Tout simplement.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Nicolas AUGOT
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?