Pro D2 - Massy comme à la maison à Mont-de-Marsan ?

  • Les Massicois, qui sortent d'une belle performance contre Vannes, veulent profiter du calendrier favorable pour entretenir dans les Landes une dynamique naissante.
    Les Massicois, qui sortent d'une belle performance contre Vannes, veulent profiter du calendrier favorable pour entretenir dans les Landes une dynamique naissante. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Les Massicois, qui sortent d'une belle performance contre Vannes, veulent profiter du calendrier favorable pour entretenir dans les Landes une dynamique naissante.

Le stage de trois jours organisé à Bourges, le resserrement de l’équipe sur ses impératifs comportementaux, la victoire valeureuse obtenue contre Vannes, et les défaites des principaux concurrents au maintien : les Massicois ont vécu une reprise d’activité tout à fait idéale depuis quinze jours. Et après tous les déboires vécus par la lanterne rouge, qui l’avaient reléguée à la ramasse très loin des autres, ce retournement de situation d’un vendredi soir pas comme les autres, l’a relancée dans la compétition par un élan prodigieux. Elle doit maintenant en faire une dynamique. C’est tout l’objet de ce déplacement à Mont-de-Marsan, calé bizarrement avant un repos quasi immédiat, après seulement deux rencontres, et qui précède des échéances tout à fait capitales.

Capacité au maintien évalué

Dans quinze jours, les Massicois se lanceront dans un mini championnat du maintien, lors duquel ils joueront chez eux à la file contre Montauban et Carcassonne, avant de se rendre à Angoulême. Le vendredi 10 février au soir, trois mois avant la fin de la compétition, après ce troisième match disputé à Chanzy contre tous ceux qui les précèdent, leur capacité au maintien sera tout à fait évaluable. Ils iront donc à Mont-de-Marsan "pour montrer un beau visage, et ne pas se contenter d’un match moyen, explique l’entraîneur des trois-quarts Jean-Baptiste Dimartino. Jusqu’à présent, chez les équipes de tête, nous avons constaté des freins psychologiques qui nous empêchent. On ne les subit pas chez nous au stade Ladoumègue, et il n’y a pas de raison que nous les vivions chez les autres. Nous devons jouer à l’extérieur comme chez nous. Quand on gagne contre Vannes, on ne se déplace pas à Mont-de-Marsan avec la seule ambition de ne pas trop subir. On doit y aller pour disputer un match complet et ambitieux. Les joueurs se sont pris en main pendant notre stage de reprise. L’ambiance de travail est excellente, ils ont pris leur responsabilité. L’émulation est très forte. Avant de jouer contre tous nos concurrents au maintien, il n’est pas question de baisser le niveau de nos exigences."

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Guillaume CYPRIEN
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?