Pro D2 - Oyonnax fidèle à sa logique avant Nevers

  • Thomas Laclayat (Oyonnax) après le match contre Soyaux-Angoulême
    Thomas Laclayat (Oyonnax) après le match contre Soyaux-Angoulême Icon Sport
Publié le

Les séries en cours, les écarts creusés, ne détournent pas le club de l’Ain de sa ligne de conduite.

Quand on reste sur une suite de douze matchs sans défaite, quand on vient d’aligner dix victoires consécutives, il y a forcément des certitudes qui se dégagent, une forme de sérénité qui s’installe aussi. Joe El Abd en convient mais en trouvant d’autres explications que les seuls résultats à cet état de fait : "Tout cela découle avant tout de notre travail, de notre expérience collective qui s’enrichit à chaque rencontre, de la profondeur de notre effectif aussi." Ce recul et ce sens des réalités contribuent à préserver les Oyomen de toute griserie et de tout excès de confiance. Le pilier Antoine Abraham en témoigne avant le voyage à Nevers : "C’est une équipe face à laquelle j’ai souvent joué, en Fédérale 1 ou en Pro D2, à chaque fois on peut être assuré d’un gros combat, dans tous les secteurs du jeu. Face à Nevers, il y a toujours beaucoup d’engagement, d’agressivité." Le centre Théo Millet, qui vient de prolonger jusqu’en 2025 son engagement avec Oyonnax renchérit : "On se sait attendu. Ce déplacement constituera notre deuxième match dans le bloc le plus court de la saison qui doit nous permettre de préparer la suite".

Duel intense

Concentrés sur le duel intense qui leur est promis à Nevers, convaincus de la qualité de l’opposition qui leur sera proposée, les Oyomen gardent en point de mire l’objectif ambitieux fixé en début de saison, sans déroger à la ligne de conduite qu’ils se sont fixée et que résume leur entraîneur : "Nous venons de passer la mi-parcours en n’ayant concédé que deux défaites. Nous sommes contents de notre progression, mais pour aller au bout de nos intentions nous devons la poursuivre jusqu’à la phase finale."

Au nom de cette logique des axes d’évolution ont été fixés. "Nous devons encore travailler des détails pour nous améliorer dans les rucks, la possession, les placages, le placement", détaille Joe El Abd. Tous ces points seront au cœur de la confrontation avec Nevers, une équipe dont les Oyomen ne manquent pas de souligner les qualités défensives et les aptitudes au combat.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Jean-Pierre DUNAND
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?