Pro D2 - Pour Montauban, c’est le moment face à Provence Rugby

  • Shaun Venter fait son retour dans le groupe et pourrait amener de l’expérience aux Montalbanais pour se détacher de la zone de relégation.
    Shaun Venter fait son retour dans le groupe et pourrait amener de l’expérience aux Montalbanais pour se détacher de la zone de relégation. Midi Olympique - Stéphanie Biscaye
Publié le

Les Montalbanais ont deux matchs importants à jouer pour la course au maintien. Après s’être rassurée face à Biarritz, l’USM veut accrocher le bon wagon.

Il y a bien des choses à dire sur cette confrontation entre Montauban et Provence Rugby vendredi prochain. Que les Provençaux restent sur quatre succès de suite face aux Montalbanais, dont un dernier qui avait entraîné l’éviction de David Gérard, par exemple. Que c’est l’heure des retrouvailles pour les ex d’Aix Quentin Witt, Tyrone Viiga ou encore Lucas Poirson. Mais surtout qu’il est temps pour Montauban de prendre un grand bol d’air au classement en cas de victoire sur la pelouse de Sapiac. D’ailleurs, si chaque match compte désormais pour les Vert et Noir, les deux prochaines rencontres semblent primordiales en vue du maintien. Après Provence, ce sera Massy qui se mettra sur le chemin des Sapicains. " Avec une coupure entre les deux, ce qui est un peu bizarre, remarquait David Aucagne. Le déplacement à Massy va être très important." Pour cette période charnière, l’USM devra s’appuyer sur la confiance acquise à Biarritz.

Cette fois, la conquête doit assurer

Malgré la défaite sur le terrain d’Aguiléra, les Montalbanais ont su rivaliser avec une équipe clairement candidate à la montée, et ne se sont inclinés qu’à la dernière seconde. "C’est encore nos petits soucis d’indiscipline et de choix de jeu de temps en temps qui font que… Il y a aussi un petit brin de réussite qui nous manque, soufflait Aucagne, qui préférait retenir le positif. On garde plutôt en tête le fait d’avoir fait un bon match parce qu’on a besoin de ça pour trouver de la confiance et permettre au groupe de relever la tête. En tout cas, dans l’envie, l’enthousiasme et l’agressivité, je pense que ça peut nous faire du bien et découler sur quelque chose d’intéressant. On a quand même pris un point qui nous permet de sortir de la zone rouge." Performants en ballon-porté, les Vert et Noir ont par contre été en défaillance totale en conquête directe, chose qu’il va falloir modifier, surtout face à Provence qui possède un pack très dense. On notera d’ailleurs que les "gros" ont réalisé des heures supplémentaires de travail en mêlée cette semaine. Surtout que la conquête devrait être au centre des attentions vendredi, sur la pelouse grasse et boueuse de Sapiac.

Le jeu au pied devrait donc aussi être largement utilisé, surtout que Jérôme Bosviel a été plutôt performant à l’arrière contre Biarritz et pourrait poursuivre à ce poste, alors que Tedo Abzhandadze parvient enfin à enchaîner les matchs. L’entraîneur de l’attaque décryptait : "Jérôme a fait des bons choix à Biarritz avec un petit peu moins de responsabilités. En ce moment à l’arrière, Segundo Tuculet revient de blessure et Maxime Salles est blessé. C’est donc une solution pour nous apporter du pied long et pour avoir deux ouvreurs sur le terrain." Le retour de Shaun Venter à la mêlée pourrait aussi amener un surplus d’expérience à un poste où le jeune Alexis Bernadet enchaîne les titularisations. Les armes sont là, les enjeux connus, il ne manque désormais plus qu’à Montauban de faire enfin la différence sur le terrain. Il faut d’ailleurs souligner que lors de cette 17e journée, Montauban reçoit alors que Carcassonne, Soyaux-Angoulême et Massy se déplacent… C’est l’heure de se détacher.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Yanis GUILLOU
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?