Pro D2 - Rouen devant un match clé face à Soyaux-Angoulême

  • Les Rouennais du troisième ligne Lucas Costa devront tenter de prendre leurs aises sur la zone du maintien.
    Les Rouennais du troisième ligne Lucas Costa devront tenter de prendre leurs aises sur la zone du maintien. Icon Sport
Publié le

C’est le match que Rouen attend pour lancer son année 2023, et mettre à distance un concurrent direct. L’enjeu est de taille et les Normands ne fuient pas leurs responsabilités.

Rouen, malgré un résultat négatif à Agen, a montré des choses intéressantes dans le jeu, avec un turnover important, et des jeunes qui ont su tirés leur épingle du jeu, et validées des intentions.

"Je pense que le score est lourd, car on est longtemps au contact (à - 9, malgré un carton jaune), et on lâche sur des erreurs de tactique et de discipline. Mais pour nos jeunes, j’ai aimé Octave Leleu, Lucas Malbert, Ugo Delorme, ils ont tenus leurs places, mais on a été vraiment gênés par la qualité du terrain, très lourd, qui nous a mis dans l’embarras", constate Nicolas Godignon, la manager rouennais. Pour ce soir, le scénario est simple, Rouen a gagné à Soyaux à l’aller et veut remettre le couvert à domicile, mais de son côté Soyaux n’a guère d’autre choix que de ramener quelque chose de Rouen, au risque d’être définitivement décroché.

Rouen doit monter le curseur

Ça ne peut donner qu’un match enlevé où la crispation n’aura pas sa place, il faudra envoyer du jeu. "C’est un match décisif, on est toujours dans l’idée de valider notre maintien au plus vite, donc ce match fait partie de nos objectifs principaux. Au delà du point comptable, on doit bien démarrer l’année et créer une émulation, une énergie. On cherche sur cette rencontre à mettre la meilleure équipe du moment. On commence à retrouver des gars sur les postes de deuxième et troisième ligne, qui étaient dépeuplés. On a obligation de rendre une prestation de haut niveau, pour oublier un troisième bloc raté", affirme le technicien normand.

Rouen est donc prêt à faire une rencontre sérieuse, face à une équipe que les joueurs ont bien étudiés, et sont concentrés dans leur préparation. "Là on a l’occasion de faire un beau coup, on a fait de la vidéo, beaucoup et de ce match un objectif primordial. À Agen, on savait que ce serait dur, ils ont l’ambition du top 6, on s’est appliqués à se payer de nos semaines de travail, et je trouve qu’on est pas si mal défendu nos couleurs. Pour moi c’est Soyaux qui a plus la pression du résultat c’est eux qui sont derrière, nous on doit juste être concentrés et bien faire", confie Lucas Costa, le troisième ligne rouennais.

Comme on dit, y a plus qu’à, et on sait que Soyaux ne s’effacera pas, Rouen a donc l’obligation de monter le curseur.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Gaël LECŒUR
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?