Pro D2 - Le Bingo pour Agen après la victoire face à Vannes !

  • Les Agenais ont explosé de joie après leur cinquième victoire à l’extérieur de la saison.
    Les Agenais ont explosé de joie après leur cinquième victoire à l’extérieur de la saison. Icon Sport
Publié le

Battu sur le sol de la lanterne rouge lors du précédent acte, le RCV espérait se refaire jeudi soir face à Agen. Mais faute de s’être mis à l’abri, les bretons ont finalement déchanté.

Chez nos voisins anglais, "Bingo !" c’est gagner sa grille de Loto. Le SU Agen a su faire sienne cette expression toute britannique en raflant la mise à la 74e minute d’un match qui semblait alors lui échapper. Tout vient à point à qui sait attendre est l’autre formule qui aurait pu ici être employée. Les visages Lot-et-Garonnais affichaient le bonheur simple mais heureux de la tournure des évènements, ce qui contrastait avec les regards vides et quasi inexpressifs des Vannetais qui tombaient de haut pour avoir cru à ce succès qui leur tendait les bras.

Il serait malséant de faire un mauvais procès d’intention à cette équipe vannetaise qui s’est montrée généreuse, courageuse, guerrière même, mais qui n’a pas été capable de saisir totalement les opportunités qui se sont présentées à elle. Et Dieu sait si certains faits de jeu auraient pu déboucher sur du concret au tableau d’affichage. En restant à la merci d’un retour au score du collectif agenais, le RC Vannes s’est mis dans une position inconfortable et s’est fragilisé mentalement.

Solide mentalement

C’est, du reste, ce qu’attendaient les Agenais qui n’ont jamais donné le moindre signe d’impatience et qui auront misé sur la profondeur du banc qui, au final, a su faire la différence au bon moment et au bon endroit. Bernard Goutta de son banc de touche n’a jamais laissé transpirer le sentiment d’une quelconque peur, comme s’il avait deviné et anticipé ce qui allait suivre dans le money time. Solide mentalement son groupe a fait ce qui était attendu de lui, signant une énième victoire hors de son pré-carré fétiche d’Armandie, adressant par là même un avertissement à ses rivaux. Celui de devoir prendre conscience que, même chez eux, ils ne seront pas à l’abri d’un mauvais tour dont les Lot-et-Garonnais ont semble-t-il le secret. Avec vingt points pris à l’extérieur, le SUA est le champion toutes catégories de ce championnat. Les Vannetais renvoyés à leurs chères études pourront à loisir méditer sur les bienfaits du réalisme, eux qui après deux défaites sont rentrés dans le rang au classement. Une septième place qui apparaît aujourd’hui comme étant le reflet du niveau auquel peut prétendre ce collectif breton. Sans pour autant abandonner les ambitions d’être à la fête en fin de saison avec les cinq autres invités, même si de ce groupe nous ait remonté quelques manifestations de mauvaise humeur sur la gestion de celui-ci.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Didier LE PALLEC
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?