Pro D2 - Shaun Venter (Montauban) s'est mué en héros contre Provence

  • Après plusieurs mois d’absence Shaun Venter a signé un retour fracassant face à Provenve Rugby en inscrivant à la dernière minute l’essai de la victoire montalbanaise.
    Après plusieurs mois d’absence Shaun Venter a signé un retour fracassant face à Provenve Rugby en inscrivant à la dernière minute l’essai de la victoire montalbanaise. DDM - Photo Manu Massip
Publié le

Le demi de mêlée de l’usm a donné la victoire à son équipe en inscrivant deux essais. Le tout, alors qu’il revenait de blessure et que sa prolongation de contrat a été annoncée cette semaine.

Quel match, quel symbole, quel cadeau. Ce n’est rien de dire que Shaun Venter a passé une semaine un peu spéciale avant la réception de Provence Rugby vendredi. Le demi de mêlée Sud-Africain était (enfin) de retour de blessure après plusieurs mois d’absence et était très attendu. Pourquoi ? Parce que dans une saison plutôt calamiteuse pour les Montalbanais, l’ancien Bayonnais était une des grandes satisfactions de la première partie de saison. En seulement quelques semaines, le bonhomme de 35 ans a réussi à s’imposer comme un cadre de l’équipe et un titulaire indiscutable en vert et noir. Physiquement impressionnant, défensivement important et tactiquement primordial, son jeu n’a pu que séduire les suiveurs de l’USM. Sa blessure survenue en octobre fut donc un immense coup dur pour les Tarn-et-Garonnais. "J’ai été indisponible un bout de temps. Trois mois je crois, témoignait l’intéressé. Je me suis blessé à la jambe et la semaine où je devais rejouer je me suis blessé à la cheville." Mais face à Provence donc, Venter était de retour et ça s’est senti. "Ça fait du bien de revenir, le rugby me manquait ! En plus, quand tu es blessé, tu t’entraînes plus tard que le reste de l’équipe (rires). Alors j’ai aimé jouer ce match." Plus que le jouer, le Sud-Africain l’a gagné et a livré une drôle de performance.

Un an de plaisir en plus

Il fut d’abord celui qui mit les siens sur les rails, en contrant un jeu au pied de Joris Cazenave, avant d’aller planter en solitaire le premier essai de la partie. Ensuite, il s’est battu comme un animal sur le pré pour défendre le maillot sapiacain. Ses différents accrochages et dons de soi lui coûtaient d’ailleurs une sortie prématurée sur protocole commotion. "C’est juste la passion !", se marrait celui qui n’est pas encore tout à fait bilingue. Mais vous vous en doutez, Venter ne s’est pas arrêté là. En fin de match, il ressortait du couloir de Sapiac avec la ferme envie de revenir dans le match… Chose qu’il faisait évidemment. "La charnière, c’est tellement particulier… Quand ils sont dans leurs matchs comme l’étaient Jérôme et Shaun, c’est difficile de changer", justifiait Pierre-Philippe Lafond. Ce dernier eut au final raison, puisque son demi de mêlée surgissait à la dernière minute pour inscrire l’essai de la victoire. "C’est quelque chose dont je me souviendrai", savourait Venter. Lafond ajoutait : "Shaun est un joueur d’expérience qui joue à un très haut niveau. Mais il ne faut pas oublier que ça reste un travail d’équipe puisque c’est Fred qui crée la brèche." En offrant la victoire aux siens, Venter faisait aussi un joli clin d’œil à son club, qui a annoncé sa prolongation de contrat en début de semaine. "C’est un beau cadeau", souriait-il. Bosseur, professionnel et surtout décisif, Shaun Venter est un grand joueur. "Après le match, je l’ai pris dans mes bras, je lui ai dit merci", avouait Quentin Witt. Pierre-Philippe Lafond décrivait lui la performance de son joueur en un mot : "MVP !" (meilleur joueur, N.D.L.R.).

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Yanis GUILLOU
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?