XV de France - La météo des Bleus : Marchand et Alldritt en guides, Gailleton et Dumortier marquent les esprits

  • Grégory Alldritt a encore une fois été exceptionnel face à l'Ulster.
    Grégory Alldritt a encore une fois été exceptionnel face à l'Ulster. Icon Sport
Publié le , mis à jour

Le Tournoi des Six Nations débute dans trois semaines pour le XV de France. Ce mardi, Fabien Galthié annoncera la liste des 42 joueurs retenus pour préparer cette compétition. Alors après ce week-end européen, c'est l'occasion de faire un point sur la forme actuelle des Bleus, qui auront à coeur de conserver leur titre sur la scène européenne.

La phase de poules des compétitions continentales, entre la tournée d’automne et le Tournoi des 6 Nations, est un formidable tremplin vers le niveau international. Les internationaux toulousains ont brillé collectivement dans cette épreuve avec trois succès en trois matchs. Antoine Dupont, Julien Marchand, Anthony Jelonch ont été à leur niveau. Melvyn Jaminet est monté en puissance, bien aidé par la suspension de Thomas Ramos. Thibaud Flament est lui à l’arrêt en raison d’une épaule douloureuse.

Depuis le dernier match face au Japon, Grégory Alldritt a aussi enchaîné les performances de très haut niveau. Ils sont nombreux à monter en puissance ces dernières semaines, à l’image de Yoram Moefana, Sipili Falatea (qui a changé de dimension en club depuis novembre), Cyril Baille, Reda Wardi qui a particulièrement brillé face à Toulouse en Top 14. Sekou Macalou surfe sur les succès actuels de son club. Romain Taofifenua est indispensable à Lyon. Il ne faut surtout pas oublier Paul Willemse. Le deuxième ligne de Montpellier, qui avait raté la tournée de novembre sur blessure, enchaîne les prestations de très haut niveau. Enfin, Maxime Lucu et Matthieu Jalibert ont participé au redressement de l’UBB.

Sipili Falatea a changé de dimension en club depuis le mois de novembre.
Sipili Falatea a changé de dimension en club depuis le mois de novembre. Icon Sport

Bastien Chalureau, entré dans la rotation en novembre, a marqué le pas début décembre, avant de faire un très bon match sur la pelouse des Ospreys. Il n’est pas le seul à avoir soufflé le chaud et le froid. Romain Ntamack, qui avait repris la compétition avec le XV de France, enchaîne avec son club et il est sur le chemin pour retrouver son meilleur niveau.L’ailier de Clermont, Damian Penaud, facteur X chez les Bleus, a fait un retour en club convaincant avant d’être moins en vue sur le terrain, certainement pollué par l’annonce de son transfert à Bordeaux. Il a ensuite été stoppé sur blessure. Les Racingmen Gaël Fickou et Cameron Woki ont souffert de l’irrégularité de leur équipe. La victoire face aux Harlequins devra leur permettre de retrouver le sourire. Le trois-quarts centre a notamment marqué un essai qui pourrait le relancer.

Gailleton et Dumortier marquent les esprits

Ils étaient présents lors de la tournée d’automne au sein du groupe des 42 joueurs retenus par Fabien Galthié. Depuis, l’ailier de Lyon Ethan Dumortier et le centre de la Section paloise émilien Gailleton (en photo) ont continué d’enchaîner les bonnes performances en club, en étant notamment à la lutte en tête du classement des meilleurs marqueurs d’essais. Le joueur du Lou est actuellement premier avec huit essais, juste devant le jeune béarnais qui en a déjà inscrit sept. Surtout, ces deux grands espoirs du rugby français ont démontré au sélectionneur qu’ils pouvaient être des éléments importants dans la construction d’une liste en affichant une nouvelle polyvalence.

Émilien Gailleton devrait faire partie de la liste des 42 pour préparer le Tournoi.
Émilien Gailleton devrait faire partie de la liste des 42 pour préparer le Tournoi. Icon Sport

En effet, Ethan Dumortier a brillé à l’arrière en inscrivant un doublé face aux Saracens. De son côté, Émilien Gailleton a débuté deux matchs au poste d’ailier depuis novembre, inscrivant lui aussi un doublé face à Bayonne à ce nouveau poste. Parmi les réservistes de novembre, le troisième ligne de Montpellier Alexandre Bécognée continue d’enchaîner des performances remarquables (sept titularisations depuis la fin novembre). L’arrière de l’Union Bordeaux-Bègles Romain Buros, qui était sorti du groupe France en novembre, en raison d’une déchirure, est de nouveau en grande forme avec son club. Antoine Hastoy était aussi blessé en novembre. Il a depuis retrouvé son niveau et devrait retrouver les Bleus.

Baptiste Couilloud, Dylan Cretin et Jordan Joseph ont continué d’évoluer à leur (bon) niveau depuis la dernière tournée. Matthis Lebel avait réalisé un retour en club solide (deux essais en deux matchs début décembre), il est depuis moins décisif depuis. Il devrait souffrir du retour de Gabin Villière et se méfier de la montée en puissance de Louis Bielle-Biarrey. Enfin, en première ligne, Dorian Aldegheri est excellent avec son club alors que Thomas Laclayat est le meilleur marqueur d’Oyonnax (huit essais).

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?