XIII - Christopher Hellec, la bonne pioche albigeoise (Elite 1)

  • Pour sa première saison à XIII, Christopher Hellec impressionne. Un atout de plus pour permettre aux Albigeois d’aller chercher un titre.
    Pour sa première saison à XIII, Christopher Hellec impressionne. Un atout de plus pour permettre aux Albigeois d’aller chercher un titre. DDM - Emilie Cayre
Publié le

Christopher Hellec - arrière d’Albi (élite 1) - Formé à XV au RC Toulon et licencié encore la saison dernière à Valence-d’Agen (Fédérale 1), le deuxième réalisateur du championnat étonne à chaque prestation. Découverte !

Albi Rugby League a des ambitions. En tout début d’exercice, Pierre Maynadier, son président, n’a pas caché son désir de décrocher une couronne nationale à court terme. Pour ce faire, le club a sacrément étoffé son effectif. Ainsi, le vice-capitaine de Toulouse Maxime Puech, le centre international Hakim Miloudi, le Stéphanois Jayson Goffin et, plus récemment, Tony Gigot ont adhéré au projet tarnais. Parmi les recrues un peu plus anonymes figurait un certain Christopher Hellec, un arrière venu du rugby à XV, originaire de Toulon, passé par toutes les catégories de jeunes du RCT et licencié jusqu’à l’été dernier à Valence-d’Agen (Fédérale 1).

Après onze journées de championnat, le transfuge quinziste affole les compteurs. Il est à, ce jour, le deuxième meilleur réalisateur de l’élite 1 (derrière le Carcassonnais Clément Herrero) avec 107 points inscrits dont 6 essais. En résumé, Christopher Hellec est la révélation de la première partie de saison. Une performance qui force l’admiration de Pierre Maynadier : "Dans la vie, Christopher brille par son sérieux. Humainement, il est extraordinaire et sportivement, c’est un bosseur. C’est notre buteur, il s’entraîne quotidiennement. Au fil des rencontres, il s’est parfaitement habitué à sa nouvelle discipline. Outre son envie de progresser, c’est un perfectionniste. Nous sommes fiers de posséder un tel joueur dans notre effectif."

Séduit par la NRL

De son plus jeune âge jusqu’à 27 ans, Christopher Hellec a évolué à XV portant successivement les maillots de Toulon, Mont-de-Marsan (club avec lequel il a été champion de France espoirs en 2016 face à Oyonnax), Bergerac, Sarlat, Soustons puis Valence-d’Agen jusqu’à la saison écoulée. En pleine force de l’âge, il a décidé de prendre une nouvelle orientation sportive. "Pendant la période du confinement, j’ai regardé le championnat de NRL à la télé. J’ai été séduit par ce rugby essentiellement axé sur un jeu de déplacement sans touche et où la mêlée est anonyme. De plus, mon petit frère a eu une expérience à XIII avec les juniors de Toulon et a été enchanté. À Valence-d’Agen, le père d’un coéquipier faisait partie des partenaires d’Albi Rugby League, qui m’a mis en contact avec Pierre Maynadier et Joris Canton, l’entraîneur. Ils m’ont proposé de faire un essai d’une semaine. Ce fut concluant et j’ai décidé de me lancer dans l’aventure", argumente l’intéressé. Désormais, sa réputation a dépassé les frontières du Tarn. Membre du comité de sélection, Maxime Grésèque a l’intention de le voir évoluer en France B. La perspective d’un maillot bleu motive un peu plus le Varois. Mais avant tout, il espère mener son club à la conquête d’une couronne nationale au printemps.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?