L'info Midol : Fabien Gengenbacher (Grenoble), les dessous d’un départ

  • Fabien Gengenbacher quittera ses fonctions à la fin de la saison.
    Fabien Gengenbacher quittera ses fonctions à la fin de la saison. Icon Sport
Publié le

L’annonce vendredi soir des départs de Fabien Gengenbacher et Arnaud Héguy à l’issue de la saison, avant la fin de leur contrat, a fait l’effet d’une bombe. Dont les raisons sont extrasportives.

C’est vendredi soir que le FCG a annoncé par voie de communiqué que son manager Fabien Gengenbacher et son entraîneur des avants Arnaud Héguy allaient quitter leurs fonctions à l’issue de la saison, avant la fin de leur contrat. Une bombe à laquelle personne ne s’attendait, à commencer par les joueurs qui avaient appris la nouvelle le matin-même, au lendemain d’une journée de cohésion qui n’avait rien laissé transparaître.

« Dans un souci d’honnêteté et de respect vis-à-vis du FCG, nous avons annoncé au club que nous ne souhaitions pas prolonger notre mission l’année prochaine, expliquaient les deux hommes par communiqué. [...] Notre engagement pour remplir nos objectifs reste intact, et nous restons pleinement concentrés sur notre ambition de nous qualifier pour la phase finale cette année. » Qu’est-ce qui a pu motiver ces derniers pour prendre une décision aussi radicale ? Renseignement pris, il semble que Fabien Gengenbacher en particulier vivait de plus en plus mal l’épisode des trois points retirés par la formation régulation du Conseil de Discipline de la LNR (ex-DNACG), dont les ramifications sont complexes…

Pour ses trois points, le club n’a toujours pas fait appel

Dans une interview livrée dans nos colonnes le 5 janvier, le manager isérois avait même lancé une petite pique à l’encontre de ses dirigeants. « J’espère que l’appel sera positif et nous permettra de récupérer ces points. Si ce n’est pas le cas, j’espère simplement qu’on ne terminera pas septième pour un point ou deux… »
Le hic ? Il est que si le club de Grenoble a mobilisé son Conseil de Surveillance et pris les dispositions pour soumettre de solides garanties à la LNR (après avoir longtemps mal saisi le fond du problème...), le FCG ne s’est toujours pas pourvu en appel dans les faits, après en avoir pourtant clamé son intention. Pour régler ce souci de procédure, le club s’est même attaché les services d’un avocat spécialisé, afin d’aplanir ses relations avec l’instance. Une situation qui oblige en attendant le club à une certaine « orthodoxie financière » dont le premier secteur impacté est évidemment le sportif, à cet instant-clé de la saison en matière de recrutement et de prolongations de contrats.

La goutte de trop pour Fabien Gengenbacher, déçu de ne pas pouvoir mener son projet à sa guise, ou du moins dans les conditions qui lui avaient été vendues au départ ? C’est ce qu’il semblerait, oui, le départ de Gengenbacher ayant entraîné celui de son ami et ex-coéquipier Arnaud Héguy, dont la famille est demeurée au Pays basque et qui ne se voyait pas continuer l’aventure grenobloise sans son compère. Un double coup dur donc, pour le club mais aussi pour le président Nicolas Cuynat, très proche de Gengenbacher et forcément affecté par sa décision. « Je remercie Fabien et Arnaud pour l’engagement qu’ils nous ont apporté depuis deux ans, s’est borné à communiquer ce dernier. Je suis convaincu que l’un comme l’autre mettront toutes leurs énergies, toutes leurs forces et l’ensemble de leurs compétences pour finir en beauté cette saison, et leur histoire avec le club. » Reste que le flou engendré juste avant un bloc décisif de six matchs ne semble pas fait pour rassurer ses joueurs, quand bien même le FCG compte annoncer début mars les contours de son organigramme sportif pour la prochaine saison...

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Nicolas Zanardi
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?