XV de France - Talonneurs : Julien Marchand, l’arbre qui cache la forêt

  • Julien Marchand est actuellement en forme internationale.
    Julien Marchand est actuellement en forme internationale. Icon Sport
Publié le

Avant que le Tournoi ne démarre, le XV de France pleure ses talonneurs. Qui épaulera donc Julien Marchand dans la compétition ? Le joueur du Stade toulousain est actuellement en forme internationale.

Le rugby français est unanime pour assurer que Julien Marchand (27 ans, 24 sélections) est le meilleur talonneur du monde et de toute évidence, la forme qu’affiche le joueur du Stade toulousain depuis le début de la saison ne peut que nous conforter en cette croyance. À quelle bizarrerie électorale doit-on néanmoins que le talonneur des Bleus ait été devancé par celui des Springboks Malcolm Marx, au jour où World Rugby dévoila son XV de l’année ? Difficile à dire.

Parce que si le joueur tricolore n’a rien à envier au titan sud-africain dans le défi physique, le combat en mêlée fermée ou le lancer en touche, il semble surtout supérieur à Marx au niveau des « contest » au sol, un domaine où l’enfant des Hautes-Pyrénées n’a aucun équivalent sur la planète ovale, quand bien même les flankers irlandais Josh van der Flier et Peter O’Mahony tentent ici souvent de lui voler la vedette.

Les formes de Barlot et Baubigny posent question

Au sujet du talonneur du Stade toulousain, notre chroniqueur Richard Dourthe nous disait d’ailleurs ceci : « Julien Marchand est actuellement dans la forme de sa vie. Je ne lui vois aucun rival en France ou à l’étranger. Il est à mes yeux tout aussi important qu’Antoine Dupont dans le système tricolore parce qu’il ralentit toutes les sorties de balle adverses. Il est pour les opposants du XV de France une menace permanente ». Ce constat étant posé, nous sommes néanmoins en droit de considérer que Julien Marchand est un peu isolé au poste, à l’heure où le Tournoi des 6 Nations s’apprête à débuter. Son habituelle doublure Peato Mauvaka, blessée, est forfait pour l’intégralité de la compétition.

Et l’outsider déclaré de ces deux hommes, le Rochelais Pierre Bourgarit, est lui aussi indisponible pour plusieurs semaines. Derrière Marchand, on retrouve donc deux hommes : le Toulonnais Teddy Baubigny et le Castrais Gaëtan Barlot. Le premier nommé, parti du Racing à l’intersaison, comptait sur son arrivée dans le Var pour donner un nouveau souffle à sa carrière et accrocher, dans le meilleur des cas, le train pour la Coupe du monde : las, les mauvais résultats du Rct l’ont semble-t-il pour l’instant stoppé dans son élan. Le deuxième, révélation de la tournée de l’été 2021 en Australie, est un fort potentieL mais souffre également des résultats décevants de son club, depuis le début de saison. Dès lors, le XV de France est-il aujourd’hui fragilisé au talon ? Et lequel de ces deux hommes épaulera-t-il Marchand en Italie ? A priori, Barlot, familier du système, a les faveurs des pronostics…

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?