Pro D2 - Rouen s'offre le leader Oyonnax, qui chute pour la deuxième fois consécutive

  • Paul Surano et Rouen s'offrent un précieux succès.
    Paul Surano et Rouen s'offrent un précieux succès. Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Pro D2 - Rouen frappe fort en entame de la 19e journée de championnat. Alors que l'on attendait la réaction d'Oyonnax - battu par son dauphin montois la semaine précédente -, c'est l'équipe normande qui s'impose 17-13 devant le leader. Au bout d'une partie où les Normands ont déployé une folle énergie et livré une grosse bataille en défense. Pour la première fois de la saison, Oyo concède un deuxième revers consécutif. 

En ouverture de la 19e journée de Pro D2, le leader Oyonnax se déplaçait jeudi soir sur la pelouse de Rouen. On attendait la réaction des Haut-Bugistes, après leur défaite de la semaine passée sur leur pelouse face à leurs dauphins montois. On a d'abord vu des Normands affamés. 

Rouen prend les devants 

Les Rouennais jouent à fond leurs offensives sur le premier acte. Si Lucas Costa pense marquer un essai d’entrée de jeu suite à un jeu au pied de Théo Nanette (action stoppée pour démarrage jugé hors-jeu), ce sont tout de même bien les Normands qui marquent des essais en premiers dans cette rencontre. Ils prennent les devants sur un coup de filou de Franck Pourteau. L’ouvreur joue rapidement à la main une pénalité à 5 mètres et inscrit ainsi un premier essai (22e). Puis, après un grattage de Lucas Costa et une longue passe d’Alex Luatua, l’ailier Benito Masilevu sème la pagaille dans la défense haut-bugiste sur une contre-attaque et double la mise (25e). À la mi-temps, les Rouennais mènent 14-6 et savent qu’ils vont devoir contrôler la révolte des Haut-Bugistes.

Les Normands tiennent en défense

Et c’est le cas. Malgré un vent défavorable, les Oyonnaxiens vont littéralement camper dans la moitié de terrain normande en deuxième période. Ils essaient d’enfoncer le clou, jouent les pénalités à la main puis en mêlées ou encore en touche au cours du deuxième acte. Mais en face, les protégés de Nicolas Godignon et Serge Betsen s’arc-boutent en défense. Ils repoussent l’échéance à l’image d’une énorme séquence défensive d’1’30’’ peu après la 50e minute et à l’issue de laquelle ils récupèrent une pénalité. Mais le leader ne veut pas céder. Et revient inlassablement attaquer la ligne d’en-but rouennaise. Après une longue séquence de pilonnage des avants haut-bugistes, le centre Théo Millet vient tendre le bras et inscrire le premier essai d’Oyonnax dans cette partie (17-13, 58e). Il reste alors du temps à jouer se dit-on. Mais les Aindinois égarent des munitions en touche et continuent de buter sur la défense adverse. Le score ne change plus, Rouen tient sa grosse performance. En face, Oyonnax concède un deuxième revers de rang (certes bonifié), une première cette saison.

\u26ab\ufe0f Fin du Match \ud83d\udd34

Victoire de nos Lions face au leader \ud83d\udd25#ensemblePlusVitePlusLoin #RNR #ProD2 pic.twitter.com/fkIyGsoAsQ

— Rouen Normandie Rugby (@RouenNdieRugby) February 2, 2023
Julien Veyre
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?