Pro D2 - La première place, juste une étape pour Oyonnax

  • Les "Oyomen" d’Enzo Reybier continuent de marcher sur la division. Les voilà désormais assurés de terminer en tête de la phase régulière de Pro D2 ! Photo Jean-François Basset
    Les "Oyomen" d’Enzo Reybier continuent de marcher sur la division. Les voilà désormais assurés de terminer en tête de la phase régulière de Pro D2 ! Photo Jean-François Basset
Publié le
Jean-Pierre DUNAND

Contestée jusqu’au bout par les Agenais, la vingtième victoire des Oyomen leur assure définitivement la première place.

À quatre longueurs de l’arrivée, Oyonnax est assuré de remporter le classement général de la phase qualificative, pourtant dans les rangs des Oyomen cette certitude n’est considérée que comme une simple étape. "Pouvoir disputer une demi-finale à Mathon était notre ambition en début de saison. Maintenant notre nouvel objectif est axé sur cette demi-finale et sur les quatre derniers matchs qui vont nous permettre de la préparer. Nous savons tout le travail qu’il nous reste à accomplir", retient Joe El Abd, sensible au compliment formulé par Bernard Gouta "en première période nous avons eu face à nous une équipe d’Oyonnax en mode Top 14", mais conscient des difficultés rencontrées face aux Agenais.

"De ce match nous allons retenir la victoire qui nous permet d’atteindre notre premier objectif à quatre journées de la fin de la phase qualificative. Nous avons maîtrisé le jeu durant la première période et pendant dix minutes en seconde mi-temps, mais nous avons aussi encaissé quatre essais, dont deux sur des ballons portés, cela ne nous convient pas" retient le patron des Oyomen sans laisser apparaître de quelconques inquiétudes : " Il faut rester zen. Connaître des moments difficiles dans une rencontre cela peut arriver. Quand on encaisse des points on se dit qu’il faut que cela s’arrête et qu’il faut mettre les bons ingrédients. La pénalité inscrite dans les dernières minutes nous a permis de verrouiller cette victoire importante pour la suite."

Assurés de terminer premiers

Le demi de mêlée Charly Cassang se veut lui aussi adepte de la "positive attitude" : "Nous avons connu des difficultés, mais nous avons gagné. C’est bien que cela arrive à ce moment de la saison parce que cela peut nous permettre de ne pas subir le même genre de situation dans notre fin de parcours. Il n’y a pas d’inquiétude. Il faut passer à la suite, continuer à travailler en étant convaincus que nous sommes capables de faire de grandes choses."

Des enseignements seront forcément retenus de cette victoire qui semblait acquise à la pause et dont la conquête aura finalement poussé les Oyomen à s’employer jusqu’à l’ultime minute. "Nous aurions pu passer à la trappe", concède le pilier Thomas Laclayat en avançant quelques explications au retournement de situation opéré en deuxième période : "Nous avons joué sous pression nous avons commis des fautes, notre indiscipline nous a coûté… Si nous ne faisons pas les choses comme il le faut nous pouvons vite nous retrouver en danger. C’est bien d'avoir gagné face à Agen mais il faudra se servir de ce match pour mieux réagir à l’avenir".

Oyonnax a une certitude, celle de terminer la phase qualificative dans le fauteuil de leader… mais ce n’est qu’une étape pour les Oyomen qui nourrissent d’autres ambitions, sans s’en cacher.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?