Régionale 1 - Castelnau-Magnoac, premier d’Occitanie !

  • Le FC Magnoac futur a remporté le titre de Régionale 1 d’Occitanie.
    Le FC Magnoac futur a remporté le titre de Régionale 1 d’Occitanie.
Publié le
Didier Navarre

Castelnau-Magnoac a remporté le titre. Un sacre qui récompense les anciens coéquipiers d’Antoine Dupont.

Grâce à Antoine Dupont, on situe désormais Castelnau-Magnoac sur la carte de France. Sur la carte ovale d’Occitanie, on situe maintenant le FC Magnoac futur sociétaire de la Fédérale 3 et vainqueur le 24 avril dernier du titre régionale 1 d’Occitanie aux dépens des Audois de Trèbes (40-25) après un dernier quart d’heure totalement débridé et échevelé. Dans l’enceinte murétaine de Marcel-Calmels, les Bigourdans ont ainsi ajouté une ligne supplémentaire à leur élogieux palmarès fort de trois titres nationaux (1925 en Quatrième Série, 1970 en Troisième Série, 1995en Honneur). « C’est extraordinaire, précise le coentraîneur, Jean-Luc Galés (associé à Richard Cieutat). Il y a quinze ans que nous attendions un titre majeur. Et dire qu’en 2020, nous étions en Première Série. »

Génération Antoine Dupont

Ce titre très flatteur est le fruit d’une politique de club cohérente et réfléchie. Il honore aussi les anciens coéquipiers d’Antoine Dupont lorsque celui-ci faisait ses gammes à l’école de rugby. « Il y a vingt ans, renchérit Jean-Luc Galés, l’école de rugby a fusionné avec Lannemezan et Capvern. C’était la génération d’Antoine Dupont. Une grande partie de l’effectif actuel a évolué dans les équipes de jeunes de Lannemezan. Certains ont joué en Espoir et même en équipe fanion. Il y a deux ans, une grande partie de ces joueurs passés par Lannemezan, ont souhaité revenir à Castelnau. L’apport et le retour de ces joueurs, a amené de l’expérience, de la plus-value. En début de saison, nous nous étions autorisés à être ambitieux. L’accession en Fédérale 3 était un projet, mais on ne pensait pas du tout décrocher le titre d’Occitanie. »

Après une semaine festive où le bouclier d’Occitanie a été copieusement fêté et honoré. Les Bigourdans ont désormais repris le chemin de l’entraînement et songent désormais au championnat de France. Dimanche prochain au stade des trente – deuxièmes, ils vont accueillir à Jean- Morère, la formation basque de Bidart. Après cette prouesse en Occitanie, les hommes de Jean-Luc Galés et Richard Cieutat espèrent encore écrire une belle page du club cher à Antoine Dupont.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?