Transferts - Ailiers « Jiffs », ça s’agite déjà

Ailiers "Jiffs", ça s’agite déjà
Outre Damian Penaud et Josua Tuisova, de nombreux ailiers estampillés Jiff arrivent au terme de leur contrat. Entre espoirs prometteurs et internationaux à la relance, les options sont variées.

Damian Penaud (26 ans le 25 septembre, 34 sélections) et Josua Tuisova (28 ans, 17 sélections) ont tout pour plaire sur le marché des transferts. Ils sont des références mondiales à leur poste, sont "Jiffs" et polyvalents. La proximité de leur fin de contrat - le 30 juin 2023 - en fait deux têtes d’affiche d’un marché des ailiers qui promet d’être animé. En toute logique, leur CV est en haut de la pile sur le bureau des recruteurs de nombreuses écuries : on sait, entre autres, que le Racing 92, en pleine réflexion sur ses lignes arrière, s’intéresse aux deux internationaux, que Toulouse n’est pas insensible au profil de Damian Penaud, que Montpellier suit Josua Tuisova… Et, évidemment, que leurs clubs actuels, Clermont et Lyon, sont décidés à les conserver avec, en l’occurrence, bien plus d’espoirs du côté du Rhône.

Derrière Penaud et Tuisova, tout un marché d’ailiers Jiff est en train de se mettre en marche. Les joueurs en fin de contrat sont nombreux et affichent de jolis CV ou de forts potentiels. Du côté des internationaux, le cas de Vincent Rattez (30 ans, 8 sélections) est en réflexion à Montpellier. Un départ de l’ancien Rochelais n’est donc pas à exclure alors que le MHR devra aussi se positionner sur la situation de Gabriel Ngandebe (25 ans), qui dispose d’une année optionnelle. Le Lou sera un autre acteur clé du marché : outre Josua Tuisova et Ethan Dumortier (21 ans) sur lequel compte le club, la question de proposer ou non un nouveau bail à Noa Nakaitaci (32 ans, 15 sélections), revenu d’une longue blessure, va se poser : "Je n’ai aucune nouvelle pour l’instant, déclarait-il en août sur rugbyrama.fr. Comme je n’ai pas beaucoup joué, le club attend de voir si je vais revenir à mon meilleur niveau. […] À moi de montrer ce que j’ai."

Benmegal et Delibes, pépites à verrouiller

Le Racing 92 a, comme évoqué, de la marge de manœuvre pour éventuellement rebâtir son fond de terrain : Donovan Taofifenua (23 ans) et Louis Dupichot (26 ans), en plus de Christian Wade (32 ans) et de plusieurs centres, vont arriver au terme de leur engagement. L’avenir des deux premiers cités dépendra en partie du dénouement des dossiers majeurs du marché, sachant que le Montois Wame Naituvi (26 ans) s’est déjà engagé et que le joueur des Fijian Drua Vinaya Habosi (22 ans) est en approche. L’émergence de l’espoir Enzo Benmegal (18 ans), qui n’est pour l’heure lié que jusqu’au 30 juin 2023, va aussi entrer dans l’équation, le club ciel et blanc étant déterminé à conserver sa pépite. La polyvalence de Tuisova et Penaud, tous deux capables de jouer au centre comme à l’aile, ouvre le champ des possibles. Toulouse a aussi plusieurs dossiers d’ailiers à gérer en interne : le club rouge et noir a émis le désir de verrouiller Dimitri Delibes (23 ans), un des hommes forts du début de saison, dont le bail actuel expirera l’été prochain, alors que Matthis Lebel (26 ans, 4 sélections) a une année en option. À Ernest-Wallon, Arthur Bonneval (27 ans) a, lui, vu l’échéance de sa fin d’aventure reportée à juin 2023 aussi. Il risque d’être un acteur du marché des ailiers Jiff. Le Bayonnais Jean-Teiva Jacquelain (28 ans), le Bordelais Geoffrey Cros (25 ans) ou encore le Rochelais Pierre Boudehent (24 ans), pour ne citer qu’eux, sont aussi dans leur dernière année de contrat et, donc, de possibles transfuges.

Vincent Bissonnet

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois