Les Bleus au...frigo

  • Les Bleus au...frigo
    Les Bleus au...frigo
Publié le , mis à jour

En raison du froid et du gel des terrains, le programme des Bleus a été bouleversé aujourd’hui mardi.

À Marcoussis, la soirée de lundi a donné le ton de la journée de mardi. Et pour cause. Hier en fin de journée, les Bleus ont eu droit à une séance de cryothérapie. Du froid, du froid et encore du froid. Et ça, Mathieu Bastareaud, ce n’est pas son truc. Le trois-quarts centre international ne goûte que modérément ces séances dont il sait qu’elles sont bénéfiques pour la récupération. Sur Twitter, le Toulonnais a posté une photo de lui, caché sous un épais bonnet, le corps plongé dans une des cabines de cryothérapie du Centre national du rugby. « La Cryo et moi… Une si belle histoire d’amour… Tchiiiiiiiiiip », pouvait-on lire sur le commentaire de « Basta », visiblement frileux.

Une après-midi de repos

Seulement, le froid, les Bleus ont été contraints de s’en accommoder. Mardi matin, au petit jour, la température peinait à franchir la barre du zéro degré. Conséquence : les terrains du CNR étaient tous recouverts de gel, contraignant le staff à bousculer le programme des Bleus et à décaler l’horaire de l’entraînement. Thierry Dusautoir et ses partenaires ont ainsi eu droit à une copieuse séance vidéo. Les avants, avec Yannick Bru, les trois-quarts, avec Patrice Lagisquet. À chacun son thème de travail. Dans la foulée, les Bleus ont pris la direction de la salle de musculation. Et ce n’est que vers midi qu’ils se sont dirigés vers le terrain principal pour l’unique entraînement de la journée. Ainsi, Damien Chouly, Rémi Lamerat, Wesley Fofana, Yoann Huget et Nicolas Mas se sont présentés en conférence de presse à 13 h 45 au lieu de 13 h 15. « Franchement, ça ne nous a pas bouleversé, a commenté le centre du CO. C’est même plutôt plaisant d’enchaîner une matinée de travail en continu. Maintenant, nous allons pouvoir bénéficier d’une après-midi de repos et de récupération. »

Un programme qu’ils renouvelleront ce mercredi. à la différence près qu’à 10 h 15, le sélectionneur Philippe Saint-André annoncera la composition de l’équipe qui affrontera, samedi au Stade de France, l’Écosse. Ainsi, les trente et un joueurs seront fixés sur leur sort. Huit d’entre eux ne seront plus concernés par la rencontre de samedi mais resteront à Marcoussis, à disposition du staff. Pour les autres, il sera alors temps de rentrer dans le match.

Arnaud Beurdeley
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?