Houilles-Carrière : à la recherche du second souffle

  • Houilles-Carrière : à la recherche du second souffle
    Houilles-Carrière : à la recherche du second souffle
Publié le , mis à jour

L’équipe francilienne jouera son match reporté contre L’aigle le 4 janvier 2015. Une occasion de se relancer ou de s’enliser…

Par Guillaume CYPRIEN

guillaume.cyprien@midi-olympique

Les joueurs de L’Aigle et de Houilles-Carrière reprendront leur compétition en poule 2 de Fédérale 3 une semaine avant tout le monde, au mois de janvier. Leur opposition directe prévue le dimanche 14 décembre à l’Aigle avait été annulée à la suite d’un arrêté municipal. Puis à la suite des demandes conjointes des Normands et des Franciliens, qui ne souhaitaient pas s’affronter le week-end suivant, le 21 décembre, à la première date disponible, la Fédération a organisé son report au dimanche 4 janvier. C’est donc le ventre plein qu’ils joueront les uns et les autres ce match capital. Les Aiglons se trouvant bons derniers - un seul succès et quatre points de retard sur le maintien - toutes leurs sorties à domicile sont devenues importantes. Les Ovillois doivent absolument consolider leur quatrième place s’ils veulent être certains de participer aux phases finales. « Tout le monde a gagné à l’Aigle, et nous devons faire comme tout le monde », relève leur entraîneur Philippe Garcia, qui se désole des prestations de son équipe depuis le départ de la compétition.

« On s’ennuie »

Malgré un effectif très stable - deux départs seulement à l’intersaison - cette équipe de Houilles-Carrière n’a pas retrouvé son souffle collectif de la saison dernière, qui lui avait permis d’accrocher la première place d’un groupe très relevé. « Peut-être qu’on n’a pas digéré notre échec en 32e de finale contre Antony-Métro ? S’interroge Philippe Garcia. Je ne sais pas. C’est difficile d’établir les raisons qui font que l’on joue mal. On s’ennuie. Tous les dimanches, on a envie que le match s’arrête rapidement. On n’y est pas. Excepté un bon match contre Versailles, et aussi notre sortie enthousiaste contre Drancy, nous n’avons rendu que des copies moyennes. Il nous manque le plaisir de jouer. C’est l’objectif de notre deuxième partie de saison : retrouver notre plaisir de jouer ensemble. » Le retrouver contre L’Aigle un dimanche 4 janvier ? Et pourquoi pas ? L’effectif accueillera des retours.

Ce match se disputera dans des conditions de préparation minimale - seulement deux entraînements ont été programmés en quinze jours avant ce déplacement en Normandie, le mardi 30 décembre et le vendredi 2 janvier - l’équipe jouera toute de même avec pratiquement tout son potentiel. Le troisième ligne Mohamed Aissaoui, revenu sur une jambe à Courbevoie, après une longue convalescence suite à sa rupture des ligaments d’un genou, devrait se trouver dans de meilleures dispositions. Le deuxième ligne « intermittent » Valentin Cuoq, qui joue en tutorat à Houilles seulement quand il est laissé libre par les espoirs du Racing-Metro, sera disponible. Le troisième ligne centre Mathieu Damhan, blessé aux côtés à Courbevoie, qui n’aurait pas pu jouer le 21 décembre, sera complètement remis. Peut-être aussi le troisième ligne Romain Aocdé (cheville). Seul manquera le demi de mêlée breton Arnaud Rey. Et si Houilles-Carrière se remettait sur pieds à l’occasion de ce match au champagne ?

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?