Lapasset et le rêve Olympique

  • Lapasset et le rêve Olympique
    Lapasset et le rêve Olympique
Publié le / Mis à jour le

L’actuel président de World Rugby, Bernard Lapasset, devrait être la cheville ouvrière de la candidature de Paris aux jeux Olympiques 2024. Du coup, il ne va pas briguer un nouveau mandat à la tête de l’instance suprême du rugby international.

Par Pierre-Laurent GOU

Les jeux Olympiques de Paris 2024 reposent sur les épaules d’un rugbyman à XV de Tarbes. Vu comme ça, pas simple de faire le lien. Mais le patron du rugby mondial est d’abord et avant tout une bête politique qui lui a permis de gravir tous les échelons pour passer de simple dirigeant de club à président de la FFR, patron de Coupe du monde et enfin président de feu l’IRB devenu World Rugby. Dans le même temps ce fin lobbyiste s’est fait nommer président du Comité français du sport international (Cfsi), un organe ayant notamment vocation à renforcer l’influence et le rayonnement du sport français sur la scène internationale.

Le rugby s’ouvrira-t-il à l’Asie

Alors cette semaine, quand les politiques et notamment la Maire de Paris, Anne Hidalgo, a remis sur la table, l’éventualité d’une candidature pour les jeux d’été de 2024, son nom est revenu naturellement. Lapasset a indiqué être prêt à ne pas briguer un nouveau mandat pour se consacrer à la mission olympique, lui qui a permis de faire entrer le rugby au programme des jeux Olympiques. Son départ, après le Mondial en Angleterre, de World Rugby aura des conséquences pour le rugby français, notamment dans les discussions actuelles qui portent sur l’élaboration du prochain calendrier international et la fameuse harmonisation qui doit aller avec.

Ce sera le prochain gros chantier du patron du rugby et sans doute que l’on en saura plus sur les orientations prises dans le futur quand on connaîtra l’heureux élu et surtout sa nationalité. Les conservateurs garderont-ils le pouvoir ? Le rugby s’ouvrira-t-il définitivement à l’Asie dont la force de frappe est indéniable notamment dans le rugby à VII, futur vecteur Olympique ? Réponse au moment de la finale du Mondial 2015. Le lendemain, plus exactement où sera déterminé le nouveau président de World Rugby.

Pierre-Laurent Gou
Voir les commentaires
Réagir