Weepu tout proche d’Oyonnax

  • Weepu tout proche d’Oyonnax
    Weepu tout proche d’Oyonnax
Publié le , mis à jour

Malgré un changement de staff et le départ de plusieurs cadres, l’USO reste ambitieuse comme le prouve sa volonté de recruter l’ancien All Black champion du monde Piri Weepu, qui était en visite la semaine du 2 février dans l’Ain.

Le demi de mêlée des All Blacks champions du monde 2011, Piri Weepu (31 ans, 71 sélections) qui évolue actuellement en Angleterre sous les couleurs des London Welsh pourrait poser pied en France. Le CV du joueur traîne actuellement sur de nombreux bureaux de recruteurs du Top 14, dont ceux des ambitieux promus : Lyon, et surtout La Rochelle se sont renseignés dernièrement. Mais selon nos informations, c’est du côté d’Oyonnax que le joueur s’est rendu la semaine dernière afin de rencontrer le président de l’USO, Thierry Emin. Oyonnax, qui a fait un pas supplémentaire vers le maintien en Top 14 après sa victoire sur la pelouse du Stade français lors de la dernière journée, pourrait être séduit par son profil si d’aventure le demi de mêlée argentin Agustin Figuerola, en fin de contrat, décidait de suivre son manager Christophe Urios à Castres. Pour rappel, le deuxième demi de mêlée, l’international des moins de 20 ans Fabien Cibray a paraphé ces dernières semaines un nouveau bail avec l’USO pour deux saisons supplémentaires, tandis que le jeune et prometteur demi de mêlée international des moins de 20 ans Yoann Domenech est toujours sous contrat.

Weepu a l’avantage de buter

Oyonnax a accéléré ces dernières semaines et pourrait saisir l’opportunité de s’offrir un très gros joueur à moindre coût. Weepu reste une saison décevante avec les London Welsh, promus et déjà condamnés à la descente (un point en quatorze journées) en Premiership mais ses capacités de buteur intéressent le club de l‘Ain qui va aussi perdre son spécialiste numéro 1, Benjamin Urdapilleta, qui s’est engagé avec le Castres olympique. De plus, le futur patron sportif de l’USO, Olivier Azam, serait séduit par le côté cornaqueur des avants du Néo-Zélandais. Weepu est reparti d’Oyonnax convaincu du projet qui lui a été présenté, reste maintenant à conclure les contacts.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?