North, jeune quinquagénaire

  • North, jeune quinquagénaire
    North, jeune quinquagénaire
Publié le , mis à jour

L’ailier du pays de Galles est parti pour vivre une carrière truffée de records. Petit coup de projecteur sur les « temps de passage » d’un phénomène.

On n’a parlé que de lui en ce début de semaine, à cause des deux blessures sévères endurées contre les Anglais. Elles ont conduit World Rugby a modifié le règlement du protocole « commotion ». George North est désormais habitué à son statut de « phénomène ». Samedi à Murrayfield, il jouera pour la cinquantième fois pour le pays de Galles. Mais il n’a que 22 ans, personne avant lui n’avait atteint le cap de la cinquantième aussi jeune. Le précédent record appartenait à l’Australien Joe Roff qui avait vécu sa cinquantième cape à 24 ans et quarante jours, devant Morgan Parra, 24 ans et cent quatorze jours.

Avec le pays de Galles et les Lions

Le palmarès statistique de George North est une curiosité en soi. Mais il n’est pas le plus jeune joueur à avoir joué sous le maillot rouge. Il avait 18 ans et 214_jours en novembre 2010 pour ses débuts face à l’Afrique du Sud, et deux hommes ont fait mieux, Norman Biggs en... 1888 (18 ans, 49 jours) et Tom Prydie (18 ans et 25 jours), lui aussi en 2010. Le pauvre Prydie joue encore, aux Gwent Dragons, mais il s’est fait proprement doubler par un camarade de promotion nommé North. Pour ses grands débuts, George North avait marqué un doublé face aux Springboks, jamais un joueur aussi jeune n’avait inscrit un doublé face à une nation majeure. Et jamais un débutant n’avait marqué deux fois face aux Sud-Africains. En marquant deux essais contre la Namibie en 2011, il est devenu le plus jeune marqueur de l’histoire du Mondial à 19 ans et 166 jours. Il est aussi le plus jeune joueur à avoir marqué dix essais sur la scène internationale, et le plus jeune joueur à compter 20 sélections pour le pays de Galles.

Si l’on s’amuse à faire des projections sur son futur, on peut lui prédire le cap des cent sélections (Lions compris) à 28 ans (un record là aussi, mieux que l’Australien George Smith, centenaire à 29 ans et quatre jours) et les 150 à 32 ans. Il a marqué à ce jour, 21 essais (Lions inclus), s’il maintient ce rythme, il pourrait envisager une carrière internationale à 80 essais, alors que le record du monde appartient toujours à David Campese (64). Rappelons que le record gallois appartient à Shane Williams qui a marqué 60 essais (Lions inclus) en 91 capes (un ratio impressionnant).

Avec les Lions seulement

George North a déjà fait une tournée avec les Lions mais il était déjà « vieux », 21 ans. Tony O’Reilly l’Irlandais avait fait mieux en 1955 (19 ans). Mais North pourrait très bien battre le record d’essais marqués en tests pour les Lions (O’Reilly en a marqué six). Il aura du mal à battre le record de tests disputés dans la mesure où les tournées sont plus espacées qu’avant et moins riches en tests. L’Irlandais Willie John McBride compte 17 sélections en douze ans et quatre tournées (62-74). George North pour en faire autant devrait vivre six tournées, soit une carrière de 24 ans qui l’amènerait jusqu’à 42 ans.

Jérôme Prévot
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?