• Avec Parra et Dulin !
    Avec Parra et Dulin !
Publié le / Modifié le
XV de France

Avec Parra et Dulin !

Le sélectionneur tricolore veut apporter de l’expérience et de la vitesse à une équipe en manquant encore cruellement…

Par marc DUZAN

Comme attendu, Morgan Parra et Brice Dulin reviendront comme titulaires face au pays de Galles, samedi au Stade de France. D’abord, le demi de mêlée de l’ASMCA amènera toute l’expérience de ses cinquante-huit sélections à une équipe manquant encore cruellement de vécu. Mercredi matin, à l’auditorium de Marcoussis, Philippe Saint-André expliquait au sujet de son demi de mêlée : « Morgan est jeune mais en l’absence de Pascal Papé, il reste l’un de nos joueurs les plus capés. Il était notre titulaire lors de la tournée d’été en Australie, avant de disparaître sur blessure. À la charnière, il possède aussi des bons automatismes avec Camille (Lopez, N.D.L.R.), son partenaire à Clermont-Ferrand. » Lopez, devenu l’indiscutable ouvreur de l’ère Saint-André, enchaînera, quant à lui, sa sixième titularisation consécutive. La preuve, s’il le fallait encore, de la confiance aveugle que lui voue Patrice Lagisquet, l’entraîneur des trois-quarts tricolores.

Dulin, vous dites ? La balle à PSA : « Brice est désormais à 98 % de ses possibilités. Sa blessure au bras n’est qu’un mauvais souvenir. Son retour n’est pas une sanction vis-à-vis de Scott Spedding. Mais ce dernier a quitté l’Aviva Stadium de Dublin légèrement blessé, il a beaucoup de pression tous les week-ends avec Bayonne et le retour de Brice semblait correspondre à un regain de fraîcheur dans le groupe. Mais Scott a rempli sa mission lors de ses deux premiers matchs dans le Tournoi des 6 Nations : la bonne nouvelle, c’est que le XV de France possède désormais deux arrières de très haut niveau. »

Place au jeu

Au Stade de France, la tâche des tirs aux buts devrait une nouvelle fois incomber à Camille Lopez, botteur des Bleus lors des précédentes rencontres face à l’Écosse et l’Irlande. Face aux Gallois, qu’il n’a jamais battus depuis sa prise de fonctions, le Goret s’appuiera aussi sur la puissance de Mathieu Bastareaud afin de faire plier les Britanniques en fin de match. Le sélectionneur national conclut ainsi : « Au centre, la titularisation de Rémi Lamerat correspond à une volonté d’animer davantage notre ligne de trois-quarts, de faire la passe supplémentaire. » À eux de jouer, alors !

Réagir