Papé en son nom

  • Papé en son nom
    Papé en son nom
Publié le , mis à jour

À la surprise générale, Pascal Papé a décidé de faire appel en son nom de la décision de la commission de discipline du Tournoi des 6 Nations. Est-ce judicieux ?

Suspendu dix semaines par la commission de discipline du Tournoi des 6 Nations pour avoir donné un coup de genou au numéro 8 irlandais Jamie Heaslip, le deuxième ligne du XV de France Pascal Papé a décidé de faire appel de la sanction. Bizarre, vous dites ? Indéniablement, puisque le Stade français (par la voix de son directeur général Pierre Arnald) et l’encadrement du XV de France (par celle de Philippe Saint-André lui-même) avaient vivement déconseillé une telle contre-attaque.

Une chance infime

Papé a-t-il décidé de mobiliser la cour d’appel (la date n’a pas encore été fixée par le comité du Tournoi des 6 Nations) en son nom propre ? C’est ce qu’il semblerait aujourd’hui. Une source proche du dossier nous confiait mardi midi : « Pour Papé, tout dépendra en réalité de l’évolution de la blessure de Jamie Heaslip. » De fait, si les Irlandais ont annoncé au lendemain de France Irlande que leur numéro 8 souffrait de cinq vertèbres fracturées, l’évolution actuelle de la blessure du Leinsterman prouve que le verdict a peut-être été un poil dramatisé par la fédération celte. Cette même source confie : « Si la blessure est jugée moins grave que prévu en appel, Papé a une chance de voir sa sanction réduite. Mais elle est infime. » Enfin, plusieurs membres de World Rugby ont récemment conseillé à Pierre Camou de s’adjoindre les services d’un avocat anglo-saxon pour plaider ce dossier : « Le risque, conclut cette même source, serait d’arriver en commission d’appel avec un avocat maîtrisant mal le droit britannique. Plaider non coupable serait à ce titre suicidaire. Je vous rappelle que Julien Dupuy et David Attoub (les deux joueurs avaient été suspendus 24 et soixante-dix semaines par l’ERC en 2010, N.D.L.R.) l’avaient payé d’une partie de leur carrière… »

Marc Duzan
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?