Trinh-Duc du bon pied ?

  • Trinh-Duc du bon pied ?
    Trinh-Duc du bon pied ?
Publié le , mis à jour

L’ouvreur international François Trinh-Duc (28 ans, 49 sélections) espérait faire son retour à la compétition ce samedi à La Rochelle. Une décision sera prise vendredi matin.

Jouera, jouera pas ? Quasiment cinq mois jour pour jour après sa fracture du tibia droit, François Trinh-Duc pourrait faire son (très attendu) retour à la compétition ce samedi, à l’occasion de la réception de La Rochelle pour la 19e journée du Top 14. Blessé le 11 octobre contre Oyonnax, l’ouvreur international s’est alors lancé dans une course contre le temps afin de pouvoir postuler pour la Coupe du monde 2015. « Il reste un peu moins de sept mois et je vais cocher chaque jour, a-t-il déclaré dans Midi Olympique lundi. Tant que la liste n’est pas tombée, je ne ferai pas une croix dessus. Il me reste du temps pour retrouver mon niveau. Effectivement, j’ai pris du retard. Effectivement, je me suis blessé au plus mauvais moment ? Mais c’est derrière moi et je préfère regarder devant pour ne pas avoir le regret de me dire que je n’ai pas tout fait pour être rappelé. »

Certain d’affronter Toulouse

Le plus tôt sera le mieux, donc, pour retrouver les terrains. Alors qu’il avait un temps visé un retour face à Grenoble il y a quinze jours - finalement irréalisable -, le joueur pourrait reprendre la compétition samedi. « C’est possible, on verra comment se passent les journées de lundi et mardi », expliquait-il le week-end dernier, assurant toutefois qu’il ne « servirait à rien de se précipiter. Je ne veux pas me faire une fausse joie et m’entendre dire, deux jours avant, que je ne joue pas finalement. » Même prudence de la part de son entraîneur, Jake White : « Il est en bonne forme, il a travaillé dur sur sa préparation physique. Est-ce qu’il peut tenir quatre-vingts minutes ? Non. Est-il capable d’encaisser les contacts et de s’impliquer normalement ? Oui. La seule chose qui importe maintenant, c’est son mental. S’il a des doutes sur sa capacité à retrouver le niveau qui était le sien, alors la dernière chose que je veux faire, c’est de le mettre dans l’équipe. »

À l’heure actuelle, il semble que le joueur soit encore un peu court. « Il y a encore un problème d’appuis que nous devons corriger », nous avait confié l’un des préparateurs physique, Renaud Chevalier, la semaine dernière. La décision quant à sa participation sera prise vendredi matin lors de l’entraînement du capitaine. Sachant que Ben Lucas est remis de la commotion cérébrale subie à Grenoble, Trinh-Duc débutera, au mieux, sur le banc ce week-end. S’il décidait de ne pas reprendre - c’est clairement ce vers quoi on se dirigeait à l’issue des séances de mardi, les joueurs étant au repos ce mercredi -, c’est Enzo Selponi qui sera dans le groupe, bien qu’il souffre du dos. François Trinh-Duc, c’est acquis, sera de toute façon aligné contre le Stade toulousain la semaine prochaine.

Emilie Dudon
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?