Des renforts étrangers peu utilisés

  • Des renforts étrangers peu utilisés
    Des renforts étrangers peu utilisés
Publié le , mis à jour

Contrarié par des blessures importantes depuis le début de la saison comme celle du jeune arrière, Daly Domvo (saison terminée pour rupture des ligaments croisées d’un genou), l’UBB a dû faire appel à des jokers médicaux ou des joueurs supplémentaires étrangers méconnus du grand public qui sont pour le moins assez discret.

Ashley-Cooper qui arrive à l’UBB après la Coupe du monde. Pour l’heure, les supporters girondins devront se contenter de l’arrivée en cours de saison d’Ulrich Beyers, Benjamin Venter, Peter Saili et Jayden Spence. Les deux premiers ont tous deux posé leurs bagages en début d’année 2015 en tant que joker médical : le trois-quarts polyvalent Ulrich Beyers pour pallier le forfait de Domvo, et le deuxième ligne Benjamin Venter pour faire face à l’indisponibilité d’Adam Jaulhac souffrant d’une hernie cervicale.

Vers une prolongation de contrat de Saili ?

Pour combler l’absence du numéro 8, Tuifua, l’UBB a fait appel à un autre étranger, Peter Saili, mais celui-ci en tant que joueur supplémentaire. En cas de retour de Tuifua, les deux troisième ligne centre pourraient donc jouer ensemble sous les couleurs bordelaises. Également, le centre Jayden Spence a rejoint la bande à Ibanez jusqu’à la fin de la saison. Malgré des noms plutôt inconnus du grand public, Sailli et Beyers viennent tous deux du Super 15.

Ces quatre renforts, qui sont arrivés en cours de saison, n’ont été que très peu utilisés par Ibanez et son staff. À eux quatre, ils ne comptent seulement que 102 minutes de jouées. Que ce soit Venter ou Beyers, aucun d’entre eux n’ont disputé la moindre minute avec l’UBB. Seul Saili a déjà été titularisé, et ce, à deux reprises. En toute vraisemblance, les deux jokers médicaux partiront du club lors du retour de Domvo et de Jaulhac. Seul, Peter Saili resterait, Tuifua étant en fin de contrat, le n°8 venant des Blues a signé jusqu’en 2017 à l’UBB. G. Co.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?