Trinh-Duc : le retour du messie

  • Trinh-Duc : le retour du messie Trinh-Duc : le retour du messie
    Trinh-Duc : le retour du messie
Publié le , mis à jour

Samedi, face à Toulouse, François Trinh-Duc pourrait effectuer son retour après une indisponibilité de cinq mois. En difficulté depuis la blessure de son chef d’orchestre, Montpellier entend ainsi retrouver de l’allant.

Un être vous manque et tout est dépeuplé. Samedi 11 octobre 2014, lors du match opposant le MHR à Oyonnax comptant pour la 9e journée, à 15 h 25, François Trinh-Duc sort sur civière. Après un choc avec le genou de se son vis-à-vis, Benjamin Urdapilleta, le tibia du numéro 10 montpelliérain est fracturé. Trinh-Duc sait donc alors qu’il sera sur la touche pour au moins quatre mois. Depuis, le MHR balbutie son rugby. À la suite de cette 9e journée, Montpellier était alors quatrième du Top 14. Depuis, en l’absence de son meneur de jeu, le MHR est aujourd’hui neuvième. C’est la pire équipe entre la dixième et dix-neuvième journée. Autant dire que, l’ouvreur formé au club est indispensable pour l’équipe héraultaise. Depuis cette fameuse neuvième journée, de nombreuses choses ont changé au club, Fabien Galthié a été mis à pied et l’équipe est aujourd’hui menée par le champion du monde, Jake White.

Un jeu orphelin de son chef d’orchestre

Pour pallier l’absence du numéro 10 français, une dizaine de jours après la blessure, Mohed Altrad a fait appel à un joker médical, Ben Lucas. Mais que ce soit l’ouvreur australien ou l’espoir français, Enzo Selponi, aucun n’a réussi à faire oublier l’ouvreur international français. Avant la blessure de Trinh-Duc, Montpellier marquait en moyenne deux essais par match, sans lui depuis le match face à Oyonnax, le club héraultais ne marque en moyenne plus qu’un essai par match. La vision du jeu et la capacité d’attaquer la ligne de François Trinh-Duc manquent indéniablement au MHR. Pour le déplacement à Toulouse, Trinh-Duc pourrait retrouver les terrains. « J’espère que François pourra participer au match soit comme remplaçant, soit comme titulaire. J’espère qu’il va pouvoir apporter quelque chose à l’équipe», a indiqué Jake White. L’entraîneur sud-africain n’est probablement pas le seul à attendre la réapparition de l’ouvreur… En effet, un retour en forme de ce dernier pourrait être, pour PSA, le remède aux difficultés du XV de France à produire du jeu. G. C.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?